•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les pandas du zoo de Calgary sont bien arrivés en Chine

Deux jeunes pandas.

L'entente signée avec la Chine prévoyait que les petits restent deux ans à Calgary et les adultes cinq ans.

Photo : Zoo de Calgary

Les deux pandas géants du zoo de Calgary sont arrivés à celui de la municipalité de Chongqing en Chine, dimanche matin.

Le président-directeur général du zoo de Calgary, Clément Lanthier, dit qu’il était nécessaire de les rapatrier dans leur lieu d’origine à cause des difficultés d’approvisionnement en bambou. Le bambou est la principale nourriture des pandas et aucune autre nourriture ne peut lui être substituée.

On se sent un peu soulagé ce matin parce que toutes les semaines c'était un défi continu de s'approvisionner en bambou, et ce depuis le début de la pandémie, dit Clément Lanthier.

Chaque jour chaque panda doit consommer 40 kilogrammes de bambou frais. Pour garantir leur fraîcheur, il fallait des arrivages de bambou au moins toutes les deux semaines [... et l'espace disponible] dans les avions a diminué de façon dramatique, car il y a moins d'avions dans le ciel, explique Clément Lanthier, en ajoutant que l'approvisionnement par camion « était très difficile aussi ».

Deux caisses.

Des semaines avant le voyage, les soigneurs des pandas les ont habitués à être dans leur caisse, pour réduire leur niveau de stress.

Photo : Zood de Calgary

Le voyage de ces plantigrades en voie de disparition a débuté vendredi soir. La compagnie aérienne Lufthansa les a transportés à l’aéroport de Chengdu, capitale de la province du Sichuan, avec une escale à Francfort, en Allemagne.

Le transit s'est très bien déroulé. Il y a eu énormément de préparation pour arriver à ce transfert d'animaux. Ça fait des mois que mon équipe travaille là-dessus, ajoute M. Lanthier.

Deux femmes portant des masques ont un bandage sur leur veine, car elles ont subi une prise de sang.

Les deux gardiennes de zoo ont dû passer un test de dépistage de la COVID-19 avant de voyager avec les pandas.

Photo : Zoo de Calgary

La logistique de ce transfert a été très compliquée. Il a fallu des autorisations pour les pandas, leurs bambous et aussi des autorisations pour les gardiennes de zoo de Calgary.

Ces gardiennes ont fait partie du voyage pour prendre soin des pandas durant le vol et l'escale. Elles retourneront à Calgary dans deux semaines, après leur quarantaine en Chine.

Dans quatorze jours, quand elles vont revenir ici elles auront une autre quarantaine, alors elles vont passer Noël en quarantaine. Je pense que ces gardiennes font un travail exceptionnel, résume M. Lanthier.

Un avion-cargo de la compagnie Lufthansa.

La compagnie aérienne Lufthansa transporte et rapatrie les pandas depuis les années 90.

Photo : Zoo de Calgary

Les pandas, arrivés en 2018, devaient rester au zoo de Calgary jusqu’en 2023. Clément Lanthier dit que leur enclos sera transformé pour accueillir d’autres espèces en voie de disparition. Il ajoute que l’espèce n’a pas encore été choisie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !