•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l'Ontario renouvelle son aide de 200 $ par enfant

Une mère aide son fils dans ses lectures. Ils sont installés côte à côte à une table de cuisine.

Le gouvernement verse une deuxième tranche d'aide aux parents pour des frais liés à l'apprentissage ou à la garde d'enfants.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les parents ontariens peuvent bénéficier pour la deuxième fois cette année d’un versement de 200 $ par enfant de 12 ans et moins de la part de la province, en réponse à la pandémie de COVID-19.

Cette aide, baptisée Soutien aux apprenants, est mise à leur disposition dès lundi et jusqu’au 15 janvier. Pour obtenir cette somme, les parents doivent s’inscrire sur ce portail web (Nouvelle fenêtre).

Cette aide financière permettra de couvrir les coûts engagés pendant la COVID-19, indique le gouvernement, qui précise qu'elle est destinée à compenser des dépenses telles que l'achat de manuels, de fournitures scolaires, d'appareils électroniques, ou encore des frais de garde d'enfants.

Comme lors du premier versement mis en place au mois d’avril, la somme de 200 $ par enfant (250 $ pour les jeunes de 21 ans et moins ayant des besoins particuliers) est ponctuelle.

Le coût de cette initiative s’élève à 380 millions de dollars, extraits du plan d’action contre la COVID-19, qui a été renforcé de 15 milliards de dollars début novembre.

Un homme en complet parle avec deux personnes en arrière-plan.

Le ministre des Finances de l'Ontario, Rod Phillips

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Tous les parents de l'Ontario subissent des pressions en raison de la COVID-19, a déclaré le ministre des Finances, Rod Phillips, en conférence de presse lundi après-midi. Ils nous ont dit que les coûts supplémentaires liés à l'apprentissage pendant la pandémie mettent leurs finances à rude épreuve.

Les parents doivent s'attendre à au moins deux semaines d'attente avant de recevoir la prestation, indique le gouvernement, qui justifie cette durée par le temps que prend le processus de vérification des demandes. La somme leur sera versée par dépôt direct, par transfert électronique ou par chèque (ce qui pourrait entraîner des délais supplémentaires).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !