•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Difficile de se trouver un médecin de famille dans l'est ontarien

Une médecin examine une patiente avec un stéthoscope.

Les patients du docteur Daniel Séguin tentent tant bien que mal de se trouver un autre médecin. (archives)

Photo : iStock

Radio-Canada

Un médecin de Clarence-Rockland dans l'est ontarien a laissé dans le néant de nombreux patients après son départ d’une clinique.

Les patients du docteur Daniel Séguin tentent tant bien que mal de se trouver un autre médecin de famille dans la région, après avoir été prévenus par courrier que leur médecin n'était plus en mesure de venir travailler.

Mike Brousseau, un résident de Wendover, ainsi que les membres de sa famille consultaient plusieurs fois par année le Dr Séguin depuis environ 11 ans, à la clinique d’Équipe de santé familiale Clarence-Rockland, dans l'est ontarien.

Pour moi, ça me stresse beaucoup et je suis presque sûr que pour plusieurs autres gens, l’anxiété est à travers le plafond.

Mike Brousseau

M. Brousseau a souffert d’une crise cardiaque en 2018. Il comptait depuis sur l’aide du Dr Séguin pour accéder à la médication dont il a besoin. La clinique a offert à M. Brousseau l’accès à un médecin temporaire, mais cette aide se termine à la fin décembre.

Ils étaient censés nous trouver un autre médecin, mais jusqu’à présent, on n’a rien entendu, explique M. Brousseau. J'espère qu’ils me trouvent quelqu'un, mais d'après ce qu'on lit en ligne, il n’y a pas de médecin dans la région. Il y en aurait qui se déplacent à une heure d’ici, je trouve que c’est loin pour un mal de gorge.

À la fin janvier, le Dr Séguin a pris un congé de maladie. Les autres médecins de la clinique se sont donc partagé sa clientèle. Ensuite, quelques mois plus tard, le Dr Séguin a déclaré qu'il avait besoin de plus de temps de congé.

Le groupe a embauché un suppléant temporaire pour soutenir ses patients. Le Dr Séguin n’est maintenant plus en mesure de revenir travailler.

Se trouver un médecin à Ottawa

Cette situation n’est malheureusement pas nouvelle ni exceptionnelle. Marie-Claude Gagnon est médecin de famille à Ottawa et membre de l’Association médicale de l’Ontario. Selon elle, des citoyens de l'est ontarien doivent se rendre à Ottawa pour trouver un médecin de famille.

L'une des causes du manque de médecin dans l'est ontarien repose sur une faible valorisation du métier par le gouvernement ontarien selon la Dre Gagnon.

Par ailleurs, les médecins de famille de l'Ontario seraient parmi les médecins avec la plus grosse charge de travail, explique Marie-Claude Gagnon. Selon elle, en moyenne, les médecins possèdent une liste d’environ 1400 patients, certains jusqu’à 2500 même.

Portrait de la femme dans une clinique médicale.

Selon la Dre Marie-Claude Gagnon, l’Ontario a le plus faible taux de médecins de famille par habitant, avec 14 % de moins de médecins de famille en Ontario qu’au Québec.

Photo : Radio-Canada

Il y a moins de médecins de famille en Ontario par rapport à la population que dans la plupart des autres provinces, dont le Québec. Les gens ont souvent l'impression que c’est le contraire, mais c'est le cas depuis de nombreuses années.

Dre Marie-Claude Gagnon, médecin de famille et membre de l’Association médicale de l’Ontario

Personnellement, j’ai eu environ des demandes de cinq patients qui étaient suivis par ce médecin-là (Dr Séguin), soutient la Dre Gagnon. Il y a une bonne communauté de médecins francophones, mais on n’est pas si nombreux que ça.

La pénurie se fait de plus en plus sentir en région rurale selon la Dre Gagnon puisque les médecins sont plus présents dans les grands centres.

Selon les plus récentes statistiques du ministère de la Santé de l’Ontario, pour la période du 12 février 2009 au 30 septembre 2020, 85,6 % des patients inscrits au service Accès Soins ont été orientés vers un fournisseur de soins de santé.

Pour les patients du réseau local d’intégration des services de santé Champlain qui se sont inscrits au service, 70.8 % se sont trouvé un médecin. C’est le plus bas taux parmi toutes les régions de l'Ontario, à part la région du Nord Ouest, avec un taux de 67,2 % de patients inscrits qui se sont trouvé un médecin.

Avec des informations de Stéphane Leclerc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !