•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des restaurateurs implorent Québec de rouvrir les salles à manger

Un jeune serveur nettoie une table.

Un regroupement de restaurateurs dénonce la fermeture de leur établissement.

Photo : iStock

Radio-Canada

Un regroupement de restaurateurs font front commun pour réclamer la réouverture de leurs établissements dans les plus brefs délais.

Les entrepreneurs en Action du Québec jugent que cette décision du gouvernement du Québec n’est pas fondée sur la science.  

Quand on voit l'annonce du Dr Arruda qui a clairement mentionné qu'il n'y avait pas de corrélation entre la contamination et l'ouverture des restaurants, on se demande vraiment c'est quoi le plan de match avec nous, questionne le propriétaire des restaurants Chasse-galeries, Mignonette et Coeur de loup Vianney Godbout.  

On se sent oubliés, sacrifiés, pas écoutés, c'est tellement choquant.

Vianney Godbout, restaurateur et porte-parole des entrepreneurs en Action du Québec

Le restaurateur déplore que les commerces, eux, puissent demeurer ouverts et que certains soient particulièrement achalandés.  

On emploie beaucoup de gens, ça fait très mal à beaucoup de gens financièrement. On est plusieurs à ne pas comprendre le plan de match du gouvernement Legault par rapport à tout ça. On a besoin d'explications, demande-t-il. 

Vianney Godbout craint que le gouvernement prolonge la fermeture des restaurants pour encore plusieurs semaines, ce qui pourrait être fatal pour plusieurs établissements. 

En passant à côté des Fêtes, je pense qu'il y a de nombreux restaurateurs qui ne passeront pas au travers. C'est un énorme sacrifice.

Vianney Godbout, restaurateur et porte-parole des entrepreneurs en Action du Québec

Le porte-parole du groupe indique que les restaurateurs s’organisent pour accentuer la pression sur le gouvernement sans pour autant mettre en péril la sécurité des citoyens.

Des Fêtes plus sécuritaires au restaurant ? 

Les restaurateurs du regroupement sont persuadés que les mesures de préventions qu'ils mettent en place dans leurs établissements rendent les repas aux restaurants sécuritaires. 

La distanciation on sait très bien que dans les fêtes de Noël familiales, c'est évident que ce ne sera pas respecté. Si ça avait été fêté dans les restaurants, on se serait assuré que ce soit respecté et je crois que les risques de contamination auraient été beaucoup moins élevés, juge-t-il. 

Vianney Godbout cite l'exemple de l'Alberta qui a interdit les rassemblements dans les domiciles, mais qui autorise l'ouverture des salles à manger des restaurants.  

Toutefois, dans cette province, seuls les membres d'un même foyer peuvent s'assoir à la même table dans ces établissements et les personnes vivant seules ont droit uniquement à deux contacts qui doivent demeurer les mêmes tout au long du confinement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !