•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Davie veut construire le brise-glace électrique le plus puissant au monde

Le brise-glace Louis S. St-Laurent de la Garde côtière canadienne.

Le brise-glace Louis S. St-Laurent de la Garde côtière canadienne est entré dans sa sixième décennie d'existence, précise Chantier Davie.

Photo : Garde côtière canadienne

Chantier Davie précise les objectifs de son Centre national de brise-glaces. Le constructeur naval de Lévis présente deux nouveaux partenaires qui lui permettront entre autres de construire le brise-glace à propulsion électrique intégrée le plus puissant au monde.

Le concepteur Vard apportera donc son expertise dans la construction de ce navire pour la Garde côtière canadienne (GCC). Ce puissant brise-glace mettra un accent particulier sur la sécurité, l’efficacité et le confort de l’équipage, souligne Davie dans un communiqué.

Dévoilé au public au mois d’août, le Centre national de brise-glaces n’avait pas encore détaillé ses objectifs en termes de création d’emplois et de retombées économiques.

Avec l’annonce de lundi, le chantier maritime Davie soutient donc que ce nouveau partenariat mènera à la création de 2500 emplois et contribuera à l’économie à hauteur de 2,5 milliards de dollars, selon une analyse effectuée par Deloitte en 2020.

L’importance du cycle de vie des actifs maritimes

Davie mentionne que les brise-glaces polaires du Canada ont dépassé leur espérance de vie. Avec l’apport d’un deuxième partenaire, Serco Canada Marine, le Centre national de brise-glaces souhaite ainsi participer à la modernisation de cette flotte.

Serco apportera son expertise en cycle de vie des actifs maritimes, pour assurer un déploiement complet du navire, de sa mise en service jusqu’à son acquisition par le Canada, sans oublier son maintien dans le futur.

Serco et Vard seront donc des partenaires de Davie sur le plan de l’ingénierie, de la conception et de la gestion de projet et de production.

Davie prévoit commencer la pleine production de son projet de brise-glaces, en vertu de la Stratégie nationale de construction navale, d’ici 2025. L’entreprise précise qu'elle est prête à commencer les travaux dès maintenant pour ce qui est du brise-glace à propulsion électrique intégrée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !