•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De plus en plus de mariages annulés dans le Nord de l'Ontario

Comment réussir sa séparation?

Les mariages s'annulent et le nombre de divorces augmente dans le Nord de l'Ontario (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

Un nombre de plus en plus élevé de mariages sont annulés dans le nord de la province en raison de la COVID-19.

Par ailleurs, des avocats et des médiateurs consultés affirment pour leur part que les demandes de divorce et de séparation ont augmenté de 10 % dans les derniers mois.

Parfois, la raison [avancée] est que le couple est resté isolé ensemble durant la pandémie, mais parfois, la dispute est au sujet de la COVID-19 elle même.

Jean-Jaques Paquette, Paquette-Renzini avocats et notaires

Des choix qui créent la bisbille

M. Paquette souligne que les parents ont des choix difficiles à faire en ce moment. Soit ils ont des difficultés à les faire au sein même du couple, soit les difficultés persistent en raison de la séparation du couple.

Une élève assise devant deux ordinateurs et portant un casque suit des cours en ligne.

Les décisions concernant l'enseignement des enfants créent parfois des conflits entre les parents selon l'avocat Jean-Jaques Paquette (archives).

Photo : Radio-Canada / Wayne Vallevand

Est-ce que les enfants devraient aller à l'école ou suivre les cours de façon virtuelle? Est-ce qu'ils devraient participer à des activités sportives ou non?

Jean-Jaques Paquette, Paquette-Renzini avocats et notaires

Reprise des sessions de divorces

Après avoir interrompu ses activités au printemps en raison de la pandémie, la Cour de l'Ontario a repris les sessions pour traiter des demandes de divorce. Toutefois, la plupart d'entre elles se font par visioconférence.

Il y a eu une accalmie ce printemps, mais au fur et à mesure que la pandémie se prolongeait, plusieurs couples ont réalisé qu'il était temps de faire un changement.

Maggie Hall, directrice, Mediation North

Madame Hall souligne que plusieurs couples semblaient fonctionner, mais la pandémie a créé de nouvelles sources de conflit.

Un homme se tient debout sur le bord d'une route avec une affiche au sol, en carton, demandant de l'emploi.

Des milliers de Canadiens ont perdu leur emploi en raison de la pandémie (archives).

Photo : Radio-Canada / Guy R. Leblanc

De plus, indique-t-elle, avec les nombreuses mises à pied, conséquences de la COVID-19, de nouveaux types de conflits au sujet de qui aura la garde des enfants émergent.

Les enjeux financiers

Susan Nardi, spécialiste financière en divorce à Sound Financial Strategies, à Sudbury, affirme qu'elle reçoit actuellement 20 % de courriels de plus au sujet des procédures de divorce.

Selon la spécialiste, les gens veulent comprendre le modus operandi d'un divorce et ce que cela représenterait pour eux individuellement.

Je crois que nous allons observer une recrudescence [des divorces] une fois que la pandémie sera terminée.

Susan Nardi, spécialiste financière en divorce, Sound Financial Strategies

Madame Nardi conclut en indiquant que, selon elle, les gens se renseignent [sur les procédures de divorce] présentement et ils attendent que la situation [avec la COVID-19] se calme avant d'agir.

Avec les informations d'Erik White, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !