•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le début de la saison de pêche au homard repoussé dans la zone 34

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Pêcher le homard à l'aurore.

Le début de la saison de pêche au homard repoussé dans la zone 34.

Photo : Radio-Canada / Ann-Édith Daoust

Radio-Canada

Une météo défavorable entraîne le report du début de la saison de pêche au homard dans la zone 34, dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. La pêche de la zone 33, sur la côte sud de la péninsule néo-écossaise, doit commencer comme prévu à l’aube, lundi.

Les vents violents qui sont prévus lundi sont la cause du délai pour la zone 34, a indiqué dimanche après-midi dans un communiqué un porte-parole du ministère fédéral des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne.

Environnement Canada a émis des bulletins météorologiques spéciaux pour les journées de lundi et mardi dans les comtés de Digby, Shelburne et Yarmouth. On y anticipe de la pluie devant s'intensifier mardi et des vents soufflant en rafales.

Pêche lucrative

Des milliers de homardiers prennent la mer à la fin novembre au large des côtes sud et ouest de la péninsule de Nouvelle-Écosse. L’ouverture de la saison des zones de pêche du homard 33 et 34 se fait habituellement le dernier lundi de novembre.

Cette pêche commerciale, qui se déroule jusqu’à la fin mai, est la plus considérable et la plus lucrative au pays.

En 2018-2019, les zones 33 et 34 ont enregistré des débarquements de 28 753 tonnes de homard. Elles ont rapporté 513 millions de dollars, soit 57 % des débarquements totaux au Canada.

Près de 1700 permis de pêche au homard ont été émis dans ces régions, dont 978 dans la zone 34, selon Pêches et Océans Canada.

Un report du début de la saison de pêche au homard dans ces régions n’est pas inhabituel. Il est fréquent que les conditions météorologiques entraînent l’interruption momentanée de la pêche, pour des raisons de sécurité en mer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !