•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les restrictions à la frontière canadienne prolongées jusqu'au 21 janvier

Des carrousels à bagages vides, avec seulement une ou deux personnes autour d'eux.

Selon l'Agence des services frontaliers du Canada, 18 431 personnes se sont vu refuser l’entrée au pays entre le 22 mars et le 2 septembre, leurs voyages ayant été jugés discrétionnaires.

Photo : Radio-Canada / Ezra Belotte-Cousineau

La Presse canadienne

Le Canada prolonge jusqu'au 21 janvier les restrictions imposées aux voyageurs cherchant à y arriver par d'autres pays que les États-Unis

Les voyageurs qui viennent au Canada sont notamment tenus de s'isoler pendant une période de 14 jours.

Quant aux restrictions pour les citoyens américains ou les ressortissants étrangers provenant des États-Unis, elles restent en vigueur au moins jusqu'au 21 décembre prochain. Le gouvernement prévient qu'elles pourraient être prolongées à ce moment-là.

Cette frontière a été fermée pour les déplacements non essentiels le 18 mars afin de limiter les risques de propagation du coronavirus. Depuis lors, les deux pays prolongent, de mois en mois, cette fermeture.

Dans son communiqué, le gouvernement canadien annonce par ailleurs qu'il examinera les demandes des organismes de sport amateur qui voudraient organiser des événements uniques. Ils devront obtenir l'appui des gouvernements locaux et présenter un plan pour protéger la santé publique et celle des participants. Chaque demande sera évaluée par le ministère du Patrimoine canadien.

Le ministre de la Sécurité publique, Bill Blair, a souligné l'importance de demeurer souple et de s'adapter à l'évolution de la situation de COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !