•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

GoûtezAT du temps des Fêtes rencontre un franc succès

Une capture d'écran du site web de Goûtez AT.

Le site web transactionnel GoûtezAT permet de commander auprès des producteurs locaux.

Photo : Capture d'écran

Le projet GoûtezAT, qui permet l'achat en ligne de produits régionaux, connaît un franc succès à l'occasion de sa campagne du temps des Fêtes.

La plateforme permet aux utilisateurs de magasiner et de choisir parmi plus de 300 produits, d’une quarantaine de producteurs agroalimentaires de l’Abitibi-Témiscamingue.

La campagne, qui prend fin ce dimanche à 23 h 59, est amorcée depuis le 10 novembre dernier. Son objectif est de mettre en valeur les produits agroalimentaires régionaux dans un contexte où plusieurs marchés de Noël n’ont pas lieu cette année.

La chargée de projet pour GoûtezAT, Danaë Ouellet, indique que l’engouement de la population pour l'initiative réjouit les membres de son équipe.

« Au moment où on se parle, on a plus de 60 000 $ de commandes qui ont été effectuées sur les différentes boutiques de GoûtezAT, donc l’équipe est vraiment très très heureuse. On n’avait pas chiffré nos attentes, mais à titre comparatif, cet été, on a été en fonction pendant 14 semaines, et c’est 26 000 $ qui se sont faits durant la saison estivale des marchés publics. En seulement 3 semaines, on parle de plus du double, on sent vraiment l’engouement des gens », déclare Mme Ouellet.

Deux bouteilles de lait en verre avec le logo de l'entreprise Boréalait.

L'entreprise Boréalait a connu un grand succès sur le site web de GoûtezAT.

Photo : Facebook : Boréalait - Et hop Studio - Communication visuelle

Pour la propriétaire de l'entreprise Boréalait, Évelyne Rancourt, le nombre de commandes reçues par l'entremise de GoûtezAT ce mois-ci se compare à celles reçues l’an dernier lors des différents marchés de Noël.

Selon Mme Rancourt, la participation de l’entreprise de Saint-Félix-de-Dalquier à l'initiative GoûtezAT cet été a eu un impact positif sur ses ventes des 3 dernières semaines.

« Le fait de l’avoir implanté cet été, ça a grandement aidé cet hiver pour les marchés de Noël. Les gens le connaissaient déjà [le site web] et le travail de bouche à oreille s’est fait », affirme-t-elle.

Bertrand Mélançon, président de l’entreprise Les jardins de miel, affirme avoir bénéficié de l’initiative de GoûtezAT. Selon lui, il est toutefois plus difficile pour les producteurs moins connus ou de plus petite taille de faire une croix sur les marchés de Noël.

« Ça a quand même bien été. Mais quand on est un petit producteur, c’est sûr qu’on n’est pas connu à travers toute la région. C’est sûr que c’est pas la même chose que quand tu vois les gens, que tu leur parles pour leur présenter tes produits. Ça n’équivaut pas, pour nous en tout cas, à un marché de Noël ou un autre marché qu’on peut aller », indique le producteur de Macamic.

Des bouteilles de cidre aromatisé.

Produit du Verger des tourterelles

Photo : Facebook

La propriétaire du Verger des tourterelles, Marie-Ève Gagnon, estime pour sa part que l’initiative GoûtezAT, à l’occasion de sa campagne du temps des Fêtes, permettra à l’entreprise de réaliser 2 % de son chiffre d’affaires. Selon Mme Gagnon, l’entreprise réalise habituellement 15 % de son chiffre d’affaires à l’occasion des différents marchés de Noël.

Selon l’entrepreneure de Duhamel-Ouest, l’annulation de nombreuses soirées, en lien avec la pandémie, n’est pas favorable aux ventes de ses produits.

« Beaucoup de gens achètent nos produits comme cadeau d’hôte ou d’hôtesse. Ce sont aussi souvent des ventes spontanées. Les gens vont goûter le produit et repartir avec après l’avoir découvert. Le fait qu’il n’y ait pas beaucoup de réunions et de partys, je pense que les gens achètent un peu moins de cadeaux d’hôtesse », estime Mme Gagnon.

L'ancien maire de Ville-Marie Bernard Flébus ouvre une charcuterie à Lorrainville, au Témiscamingue.

Bernard Flébus se dit agréablement surpris de la réponse des consommateurs.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Le président de la charcuterie Extrem’ Boréal, à Lorrainville, Bernard Flébus, se dit agréablement surpris de la réponse des consommateurs des cinq MRC de la région.

Pour lui, l’initiative a été un tel succès qu’il pourrait être pertinent de maintenir fonctionnel le site web à longueur d’année.

« Je sais que c’est beaucoup de logistique, pour les gens des SADC entre autres, mais avec ce succès-là, je pense qu’il faut aller de l’avant pour représenter tous les producteurs de l’Abitibi-Témiscamingue », affirme-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !