•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police empêche des fidèles de Steinbach d’accéder à un service religieux illégal

Un VUS de la GRC bloque une route qui donne accès à une église.

La police bloque une route près de Steinbach, dans la municipalité de Hanover.

Photo : Radio-Canada / Erin Brohman

Radio-Canada

La police a empêché une centaine de véhicules d’accéder au stationnement de l’église Church of God, près de Steinbach, au Manitoba, dimanche matin. L’église souhaitait tenir une cérémonie au volant, chose qui est interdite par la santé publique.

Les ordonnances sanitaires actuelles interdisent les rassemblements de plus de cinq personnes à l’intérieur et à l’extérieur. Les églises, les mosquées, les synagogues, les temples et autres lieux du culte doivent fermer, y compris pour les services religieux au volant.

Les rassemblements religieux et culturels doivent cesser, ou seulement être offerts virtuellement, affirme un porte-parole de la province.

L’église affirme qu’elle souhaitait tenir une cérémonie au volant pour permettre aux fidèles de l’écouter à la radio, isolés dans leurs voitures. La cérémonie a finalement été diffusée avec un haut-parleur.

Beaucoup des personnes qui ont tenté d’assister au service sont des membres de la congrégation dont l’église est située sur une petite autoroute de campagne. D’autres sont venus de Winnipeg pour soutenir l’église récalcitrante.

Dimanche dernier, la même église a reçu une amende de 5000 $ pour avoir tenu un service religieux en personne avec plus d’une centaine de fidèles, selon la Gendarmerie royale du Canada.

Le pasteur de l’église, Tobias Tissen, a alors reçu près de 2600 $ en amendes pour sa présence lors du service dominical et lors d’une manifestation contre les restrictions sanitaires, un autre jour.

Un groupe de personne manifestant à l'extérieur.

La manifestation à Steinbach a valu une amende au pasteur Tobias Tissen.

Photo : Radio-Canada / Austin Grabish/CBC

Le nombre de cas de COVID-19 dans la région de Steinbach est en hausse depuis plusieurs semaines.

Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, a récemment indiqué que le taux de positivité aux tests de dépistages était de 40 % dans ce secteur. Cette semaine, il a indiqué que ce chiffre était toujours supérieur à 35 %.

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, a déclaré que Steinbach était la région avec le taux de positivité le plus élevé au pays.

Une contravention

Tobias Tissen dit qu’il n’a pas reçu d’amende dimanche. Cependant, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) dit avoir donné un constat d’infraction.

Le porte-parole de la GRC, Paul Manaigre, indique que les policiers ont informé environ 125 personnes des règlements sanitaires et qu’ils leur ont donné le choix de rentrer chez eux ou de recevoir une contravention.

La plupart des fidèles, sauf un, ont compris le message, affirme-t-il.

Un homme a dit à la GRC qu’il souhaitait se rendre à l’église. Il a reçu une contravention de 1296 $.

Enfreindre les ordonnances sanitaires est une infraction. Ces ordonnances sont en place pour la sécurité de tout le monde. Tous les citoyens du Manitoba ont l’instruction de ne pas se rassembler et cette directive a préséance sur toute autre loi en ce moment. Faites attention et restez à la maison, dit le policier.

Un porte-parole de la province n’a pas voulu commenter sur des amendes données aux fidèles de l’église Church of God. De l’information concernant l’application des ordonnances sanitaires sera fournie cette semaine lors d'une mise à jour hebdomadaire.

Bren Roussin a indiqué que la province a plusieurs outils qui peuvent servir à assurer le respect d’ordonnances sanitaires.

Si quelqu’un s’affairait à une activité que l’on juge comme mettant la santé du public en danger, nous pourrions délivrer un ordre de danger pour la santé, qui imposerait la fermeture de [l’établissement], dit-il.

Il pourrait y avoir plus d’amendes, il pourrait y avoir poursuite dans le cadre de la Loi sur la santé publique, ajoute le médecin.

Avec des informations de Erin Brohman et de Austin Grabish

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !