•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des agents distribuent des milliers de dollars d’amendes à Mississauga

Un véhicule de la police de Peel.

La police de la région de Peel a assisté les agents chargés de faire respecter les règles sanitaires.

Photo : CBC News

CBC News

Des agents municipaux chargés de faire respecter les règles sanitaires ont distribué des milliers de dollars d’amendes dans une fête qui avait lieu à Mississauga dans la nuit de samedi à dimanche.

C’est ce qu’a déclaré la police de Peel dans un communiqué dimanche. Une soixantaine de personnes assistaient à la fête dans un logement loué, peut-on lire dans le communiqué.

La fête a eu lieu près de l’intersection de Ninth Line et de Deepwood Heights. La police y a été appelée à 12 h 15.

Les policiers se sont rendus sur les lieux pour aider les agents municipaux chargés de faire respecter les restrictions de santé publique en vigueur à freiner la propagation de la COVID-19, selon Kyle Villers de la police de Peel.

À l'arrivée des forces de l’ordre, environ la moitié des fêtards ont pris la fuite. 27 personnes sont restées, selon M. Villers.

Marc Andrews, chef adjoint de la police régionale de Peel, a déclaré que les personnes restant sur les lieux ont reçu chacune une contravention assortie d’une amende de 880 dollars.

Deux personnes ayant organisé la fête ont reçu une citation à comparaître et une amende minimale de 10 000 dollars.

La mairesse de Mississauga, Bonnie Crombie, a réagi à la nouvelle, dimanche après-midi. J'ai été très déçue d'apprendre qu'il y a eu une grande fête dans une maison de Mississauga. [...] Ces accusations et contraventions envoient un signal fort à la communauté que nous prenons la situation très au sérieux et n'hésiterons pas à faire appliquer les règles.

Ben Breit, porte-parole d'Airbnb, la société grâce à laquelle la propriété a été louée, a déclaré que de telles fêtes ne sont pas autorisées.

Airbnb interdit les fêtes et le comportement signalé est scandaleux. Nous sommes en contact avec les responsables de Mississauga pour offrir notre soutien et avons désactivé le compte qui a permis la location. Notre enquête continue, a-t-il déclaré par voie de communiqué dimanche.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !