•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Bas-Saint-Laurent déplore un 19e décès lié à la COVID-19

Le Centre d'hébergement et de soins de longue durée de Matane.

L'établissement est aux prises avec une éclosion du virus, qui a touché 15 résidents, dont trois sont décédés, et sept travailleurs.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Pour une deuxième journée de suite, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent rapporte un décès lié au coronavirus au CHSLD de Matane : le troisième dans cet établissement.

Un quinzième résident du CHSLD a aussi contracté la maladie. L'établissement est aux prises avec une éclosion du virus, qui a touché 15 résidents, dont trois sont décédés, et sept travailleurs.

Par ailleurs, la région compte aussi 10 nouveaux cas d'infection à la COVID-19.

Un cas a été retranché au bilan de la MRC de Rivière-du-Loup.

Cas par MRC :

  • La Matapédia : 26
  • La Matanie : 166 (+1)
  • La Mitis : 35 (+2)
  • Rimouski-Neigette : 236 (+7)
  • Les Basques : 11
  • Rivière-du-Loup : 193 (-1)
  • Témiscouata : 53 (+1)
  • Kamouraska : 79
  • À déterminer : 3

Source : CISSS du Bas-Saint-Laurent

La santé publique appelle par ailleurs toute personne ayant fréquenté le restaurant Normandin de Rimouski entre le 16 et le 18 novembre inclusivement à se faire dépister. Une clinique mobile a été mise en place.

En Gaspésie, le CISSS rapporte six nouvelles infections, la plupart concentrées dans la MRC de Bonaventure.

Samedi, un usager du CHSLD de Matane devenait la 18e victime de la maladie au Bas-Saint-Laurent. Vingt cas supplémentaires de coronavirus ont aussi été rapportés.

Au Québec, la santé publique enregistre 1395 nouveaux cas de COVID-19 et 12 décès, ce qui porte le total à plus de 140 000 cas d'infections et 7033 décès depuis le mois de mars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !