•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les producteurs de lait de la région se réjouissent d'avoir l'aide d'Ottawa plus tôt que prévu

Le président des producteurs de lait d'Abitibi-Témsicamingue, Gabriel Rancourt

Le président des producteurs de lait d'Abitibi-Témsicamingue, Gabriel Rancourt

Photo : Radio-Canada / Piel Coté

Les producteurs de lait de l'Abitibi-Témiscamingue se réjouissent de l'annonce faite samedi par Ottawa de verser plus rapidement que prévu l'aide financière pour les compenser des pertes dues à deux accords commerciaux, entre le Canada et l’Europe et l’Accord de Partenariat transpacifique.

L'an dernier, Ottawa avait promis aux producteurs de lait du Canada une aide de 1,75 milliard de dollars sur huit ans, mais l'argent leur sera versé plus rapidement que prévu.

En 2019, ils ont reçu un premier versement de 345 millions, le reste de l'argent arrivera dans les trois prochaines années à raison de 468 millions par année.

Le président des producteurs de lait d’Abitibi-Témiscamingue, Gabriel Rancourt affirme que le montant de la compensation est celui qui a été négocié avec le gouvernement.

On demandait ce qu'on a eu, on a eu ce qu'on voulait, dit-il. Mais il faut bien comprendre que ça ne compte pas toutes les pertes non plus parce qu'on va subir une perte de marché dans l'avenir. La compensation qu'on a eue couvre à peu près la moitié de la perte qu'on a eue pour sept ans. Mais la perte de marché est pour toujours, on ne recouvre pas ce marché-là, c'est fini.

On aurait aimé mieux qu'il n'y ait plus de concessions de marché. On pratique la gestion de l'offre au Canada, et puis on ne voulait pas de concessions, c'était notre demande.

Gabriel Rancourt

Selon la ministre fédérale de l'Agriculture, Marie-Claude Bibeau, un producteur laitier avec 80 vaches touchera environ 38 000 dollars par année en moyenne sur trois ans.

L'enveloppe budgétaire ne concerne pas les compensations pour les pertes financières qui pourraient découler du nouvel Accord Canada–États-Unis–Mexique.

Le gouvernement fédéral accorde également 691 millions sur dix ans pour les producteurs de poulets, d'œufs et de dindes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !