•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Présidentielle : le camp Trump essuie un autre échec en Pennsylvanie

Donald Trump.

Donald Trump pourrait être à court de moyen pour invalider les résultats de la présidentielle en Pennsylvanie.

Photo : Reuters / ERIN SCOTT

Radio-Canada

La Cour suprême de Pennsylvanie permettra à la certification du vote présidentiel dans cet État, qui donne le démocrate Joe Biden vainqueur, de suivre son cours, rejetant par le fait même une plainte déposée par des républicains.

Dans une décision unanime, le plus haut tribunal de l’État a rejeté une attaque contre la loi sur le vote par correspondance de l'État. Elle estime que les républicains, à l'origine de cette plainte, ont attendu trop longtemps pour entreprendre des poursuites après l’adoption de la loi l'année dernière.

Le procureur général de l'État, le démocrate Josh Shapiro, a qualifié la décision de la cour de nouvelle victoire pour la démocratie.

La plainte, déposée par Mike Kelly, représentant du nord-ouest de la Pennsylvanie, ainsi que d'autres républicains, contestait la loi sur le vote par correspondance de l'État, la jugeant inconstitutionnelle.

Les plaignants républicains avaient deux stratégies possibles pour tenter d'inverser le résultat de l’élection présidentielle en Pennsylvanie : soit en faisant invalider les 2,5 millions de bulletins de vote par correspondance acceptés en vertu de cette loi – dont la majorité a été soumise par des démocrates –, soit en faisant annuler les résultats de l’élection et que l’État, contrôlé par des législateurs républicains, décide du choix du vainqueur.

La victoire de Joe Biden a d'ailleurs été officiellement certifiée mardi par l'État, un nouveau revers pour le président Donald Trump après la certification la veille de la victoire de son rival démocrate dans le Michigan.

Trump à court de moyens pour invalider les résultats

La juge de la Cour du Commonwealth de la Pennsylvanie, Patricia McCullough, républicaine élue en 2009, avait émis l'ordre mercredi de suspendre toutes les étapes devant mener à la certification de la victoire de Biden, le temps de se pencher sur la plainte des républicains.

Le gouverneur démocrate Tom Wolf a déclaré hier qu'il avait certifié Joe Biden comme vainqueur de l'élection présidentielle en Pennsylvanie. Le démocrate a battu le président Donald Trump par plus de 80 000 voix en Pennsylvanie, un État remporté par le président sortant en 2016.

Cette nouvelle plainte rejetée n’est pas liée à celle intentée par la campagne du président Donald Trump, elle aussi rejetée vendredi par une cour d’appel fédérale, qui visait à annuler la certification de la victoire de Joe Biden en Pennsylvanie.

La campagne de Donald Trump a déclaré qu'elle essaierait de faire entendre l'affaire par la Cour suprême des États-Unis.

À moins que le plus haut tribunal du pays n'intervienne dans la contestation de la Pennsylvanie, Trump pourrait être à court de moyen pour persuader les tribunaux d'invalider les résultats de la présidentielle, dans un État qui était essentiel à ses espoirs de réélection.

Le vote du collège électoral, qui officialisera les résultats des élections du 3 novembre, doit avoir lieu le 14 décembre.

Avec les informations de l'Associated Press et Bloomberg

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !