•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1,4 milliard en compensation : les producteurs laitiers satisfaits

Des vaches mangent du foin dans l'étable.

Les producteurs laitiers recevront une partie des compensations avant mars 2020. (Archives)

Photo : Radio-Canada / John Naïs

Radio-Canada

Les producteurs laitiers, de même que les producteurs de volailles, d'œufs et de dindes ont une bonne raison de se réjouir. Ottawa leur accorde des compensations totalisant plus de deux milliards de dollars.

Ottawa a dévoilé, ce samedi, les montants accordés aux producteurs en raison des pertes subies à la suite de la signature de deux récents accords commerciaux.

Plus de 450 millions seront distribués avant le mois de mars 2021 aux producteurs laitiers du Canada en compensation. Au total, 1,4 milliard de dollars seront distribués en 3 ans pour ce secteur. Pour une ferme qui compte 80 bêtes, cela représente environ 38 000 dollars par année.

Maxime Quesnel exploite une ferme de 73 vaches à Moose Creek, dans l'est ontarien. Pour lui, l'annonce d'Ottawa est une excellente nouvelle, qui lui permet de mieux respirer.

Juste de savoir que c'est sur le prochain trois ans, pis un peu aussi les montants alloués nous permet de mieux budgéter, mentionne-t-il en entrevue.

Ce dernier explique que la planification de la production, des investissements et des achats sera bien moins stressante ainsi.

Le président des Producteurs laitiers du Canada, Pierre Lampron accueille la nouvelle avec joie soulignant que la pandémie a été difficile pour les fermes laitières. On n'a pas eu un bel été, ajoute-t-il.

Cette annonce-là nous apporte une stabilité pour trois ans, je pense que ça va faire du bien aux épaules des producteurs, tout spécialement des jeunes qui viennent de partir ou qui viennent de faire des investissements majeurs.

Une citation de :Pierre Lampron, président des Producteurs laitiers du Canada

Des compensations pour la volaille

Les producteurs de volaille et d'œufs n'ont pas été oubliés. Ceux-ci recevront 691 millions de dollars, répartis sur 10 ans.

Les montants annoncés par Ottawa servent de compensation pour l'accord de libre-échange avec l'Union européenne et le partenariat transpacifique.

Pour ce qui est des compensations liées au récent Accord Canada–États-Unis–Mexique, les producteurs et le gouvernement fédéral poursuivent les négociations.

Le gouvernement fédéral n'a cependant pas annoncé de montant compensatoire pour le secteur de la transformation alimentaire.

Sylvain Charlebois, le professeur en distribution et politiques agroalimentaires à l'Université Dalhousie croit que le secteur de la transformation fera les frais de l'annonce de ce samedi.

Ce dernier estime qu'il aurait plutôt fallu investir pour aider les gens à se sortir du marché.

Ces compensations-là qui sont basées sur des hypothèses finalement, vont être versées et ne permettront pas au secteur de devenir plus compétitif malheureusement, soutient-il. Ça va faire le contraire. On risque de compenser la médiocrité au sein de la production laitière.

Avec les informations de Jean-François Poudrier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !