•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ancien de l’Intrépide de Gatineau dans la NCAA l’an prochain

Jack Seymour sur la patinoire pendant un match des Bandits de Brooks.

Jack Seymour poursuivra sa carrière dans la NCAA l'automne prochain.

Photo : Courtoisie : Jack Seymour

Le parcours de Jack Seymour vers le hockey universitaire américain n’a pas été traditionnel. Mais l’ancien attaquant de l’Intrépide de Gatineau amorcera sa carrière dans la première division de la NCAA l’automne prochain.

Le natif de Chelsea a choisi de poursuivre son parcours avec les Crusaders de Holy Cross, une université du Massachusetts, à moins d’une heure de route de Boston.

C’est vraiment une bonne école, ils sont bons au hockey aussi, lance le jeune homme de 19 ans joint en Alberta, où il évolue avec les Bandits de Brooks dans la Ligue de hockey junior de l’Alberta (AJHL). Pour moi, ç’a toujours été l’école en premier avant le hockey.

C’est aussi ce qui a mené à sa décision d’aller étudier à la Tilton School, une école préparatoire au New Hampshire, pendant deux ans après avoir joué une saison avec l’Intrépide dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ).

Je n’étais pas le plus gros rendu midget, j’étais un peu en retard sur les autres […] Ç’a bien marché là-bas, le hockey est un peu différent d’ici. C’était plus vite, plus axé sur les habiletés, explique l’ailier droit, qui mesure maintenant 5 pieds et 11 pouces (1 m 80).

Son passage à Tilton lui a permis de gagner en confiance et de trouver sa place à l’attaque, alors qu’il avait un rôle de soutien avec l’Intrépide.

C’était dur, quand tu as du monde comme Hendrix Lapierre, Mathieu Gagnon et Connor Frenette qui sont de très bons joueurs qui jouent dans la Ligue junior majeur en ce moment. Ils étaient en avant de moi, se souvient le hockeyeur, qui espère pouvoir jouer en Europe une fois son diplôme universitaire en poche.

Une saison suspendue

La première saison de Seymour avec les Bandits avait bien commencé. Le club avait disputé 10 parties préparatoires, au cours desquelles il avait obtenu quatre buts et quatre mentions d’assistance.

Brooks a pu disputer deux matchs de son calendrier régulier, avant que la saison soit suspendue en raison de la hausse marquée des cas en Alberta.

Ils ont décidé de tout arrêter pour trois semaines. Notre ligue va continuer en janvier. On espère pouvoir revenir et poursuivre notre saison, poursuit l’aîné de quatre enfants, qui viendra passer le temps des fêtes avec les siens en Outaouais.

Avec les informations de Jonathan Jobin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !