•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les résidents de Cornwall heureux de retrouver leur défilé de Noël

Le père et la mère Noël assis dans leur fauteuil près d'un foyer. Ils envoient la main aux passants.

Le père et la mère Noël sont à Cornwall jusqu'à 21h30 ce samedi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les résidents de Cornwall ont droit à l'un des seuls défilés de Noël de la province et il s'est fait en voiture cette année. Ceux-ci jugent que le concept a été adapté de façon très sécuritaire.

Le défilé du père Noël commençait à 16 h 30 samedi après-midi et s'est poursuivi jusqu'à 21 h 30 dans le stationnement du complexe Civic. C'est assis dans leur voiture que les résidents de Cornwall ont salué le Père Noël.

Rencontrés plus tôt samedi, bon nombre de résidents ont fait part de leur bonheur de voir qu'on ait choisi d'adapter le concept au contexte de pandémie.

Je croyais que ce serait annulé, indique Bob Hunington. Il estime que de permettre aux gens d'assister à la parade à même leur voiture est une bonne idée.

C'est merveilleux, j’ai des petits enfants et il y a de fortes chances que j’y sois ce soir.

Bob Hunington

Sue Torrante a fait une heure de voiture pour assister au défilé puisque Cornwall est l'une des seules municipalités de la province à ouvrir cet événement, malgré la pandémie.

Tout le monde est en sécurité, nous sommes dans notre bulle, dans notre propre voiture. On est protégés, souligne-t-elle.

Des voitures vont la file dans un stationnement.

Malgré la pandémie, la parade du père Noël a lieu à Cornwall.

Photo : Radio-Canada / Frederic Pepin

J’étais pas mal fière que Cornwall décide de le faire, dit d'emblée Annie Léger. Ça rend le temps des fêtes joyaux même si la parade va être différente.

Mme Léger souligne également qu'elle se sent en sécurité grâce aux moyens pris cette année.

La mairesse de Cornwall, Bernadette Clément, pour sa part, est fière du travail réalisé par le comité organisateur. À ce temps-ci de l'année, on veut continuer de célébrer, explique-t-elle en entrevue. Spécialement cette année, on veut que les enfants se sentent connectés au père Noël et à l'esprit des Fêtes.

Cette dernière explique qu'il s'agit du même concept qu'à l'Halloween et que tant que les règles sont respectées, tout devrait bien aller.

Dr Paul Roumeliotis s’en est assuré que toutes les règles soient suivies, comme il l’a fait à l'Halloween et au Ribfest, assure Mme Clément.

Avec les informations de Frédéric Pepin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !