•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un engouement sans précédent pour les sports d’hiver dans la région

Des skis dans une étagère de magasin.

L'engouement pour les activités de plein air est tel que certains magasins d'équipements semblent déjà être près de la pénurie, alors même que la saison n'a pas commencé.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après le vélo et les sports nautiques cet été, au tour des sports de glisse d'être la cible d'un engouement. Si bien que cet hiver risque d'être celui de tous les records.

L'engouement pour les activités de plein air est tel que certains magasins d'équipements semblent déjà être près de la pénurie, alors que la saison n'a pas encore commencé.

Je suis à Trois-Rivières, puis j'ai fait tous les magasins de Québec, puis il n'y avait aucune grandeur pour moi pour des bottes de ski de fond

Une cliente du Sport Expert

Victime de cet engouement, les magasins pourraient même avoir du mal à s'approvisionner d'ici la fin de l'hiver.

On a eu des arrivages de stock de l'Europe pour essayer de compenser, mais c'est déjà sold out. Ils n’ont plus de stock actuellement en inventaire. Nous, on a encore de la marchandise en magasin, car on avait prévu le coup, car on l'avait vécu cet été, mais oui effectivement, ça s’essouffle plus rapidement du côté des inventaires, explique Luc Moreau, directeur au Sport Expert du boulevard des Récollets.

Un homme en entrevue à Radio-Canada.

Luc Moreau, directeur du magasin Sports Experts du boulevard des Récollets. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Selon lui, le fait que les Québécois restent davantage chez eux et cherchent à profiter de l’extérieur pour garder le moral et une certaine santé psychologique y est pour beaucoup.

Puis cet été, on a vu des bonnes ventes côté plein air, et on a souvent eu des problèmes à s'approvisionner, donc les gens ont commencé à magasiner plus tôt en début de saison pour avoir leur marchandise pour les sports d'hiver, renchérit-il.

Des centres de plein air ravis

Cette prochaine ruée vers les sports d'hiver fait le bonheur des centres de plein air.

La prévente durait un mois et on a déjà dépassé le montant des années passées.

Samuel Marcoux, coordonnateurs des activités au centre Énergie CMB

Au centre Énergie CMB, les ventes ont déjà presque doublé.

On a eu un été record, donc on s'attend à avoir un semblant d'hiver peut-être record aussi. On sait que les gens se ruent vers les sports individuels et extérieurs, souligne Samuel Marcoux, coordonnateurs des activités.

Pour ce dernier, il serait peu probable de voir des éclosions dans les sentiers du centre de plein air. On a un grand territoire. Des gens qui se retrouvent à la même place, c'est quasiment impossible.

Là où on va devoir s'adapter c'est vraiment au niveau de la location. On n’a pas encore arrêté nos idées, mais il y aura de l'adaptation pour éviter qu'il y ait une accumulation de gens qui attendent à l'intérieur, poursuit M. Marcoux.

En attendant, il n'y a plus qu’à espérer de bonnes conditions météos pour que les amateurs puissent profiter des joies du plein air le plus vite possible.

D'après le reportage d'Alexandre Lepoutre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !