•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un sac à main perdu depuis longtemps enfin rendu à sa propriétaire

Cinq personnes sous la neige.

Ashley Spencer montre son sac qui lui a été restitué.

Photo : Radio-Canada / Stu Mills

Radio-Canada

Un sac à main rempli d'argent liquide qui reposait au fond d'un lac de l'est de l'Ontario depuis deux ans a finalement été remis à sa propriétaire. C'est une équipe de plongée père-fils qui se serait donné la mission de le lui rendre après la découverte.

Par une journée étouffante de juillet 2018, Ashley Spencer et un ami ont décidé de se rafraichir en se permettant un tour de canoë sur le lac Charleston.

Lors du débarquement, le précieux sac à main de Mme Spencer, contenant un dessin de sa fillette et plus de 200 $, est tombé au fond du lac.

Selon toute vraisemblance, le trésor englouti y serait toujours sans les efforts de deux parfaits inconnus.

Plus de deux ans après que son sac à main est tombé dans les eaux troubles du lac près de Brockville en Ontario, Mme Spencer a reçu un appel de la Police provinciale lui disant que celui-ci venait d'être retrouvé.

Ashley Brockville, de la neige plein les cheveux.

Ashley Spencer est propriétaire d'un bar à Brockville.

Photo : Radio-Canada / Stu Mills

J'étais abasourdie, confie cette dernière. J'ai commencé à rire parce que je n'arrivais même pas à y croire.

Je me disais que c'était impossible.

Ashley Spencer

Il ne fallut qu'un coup de chance et une pandémie mondiale pour rendre possible cette improbable fin heureuse.

Une personne tend un cadre et un sac à main devant elle.

Le sac à main a finalement été rendu à sa propriétaire.

Photo : Radio-Canada / Stu Mills

À peu près au moment où le sac coulait vers le fond du lac en 2018, un garçon d'Ottawa, Stephen Svarckopf, perfectionnait sa technique de plongée dans la piscine d'un hôtel en Floride.

Mon père y jetait des sous, puis je plongeais pour les attraper et les remonter, explique Stephen, maintenant âgé de 11 ans.

La pandémie a gâché les plans de vacances de la famille Svarckopf cette année. Stephen et son père, Todd, ont donc passé l'été à faire de la plongée en apnée dans les voies navigables de l'est de l'Ontario.

Au cours de leurs plongées, ils ont tiré des eaux des vélos rouillés, des motoneiges, des pneus, de l'équipement de pêche et toutes sortes d'autres déchets du fond des lacs et des rivières.

C'est en juillet, lors d'un séjour au parc provincial du lac Charleston, que les deux hommes ont fait leur plus mystérieuse découverte à ce jour : un petit sac à main marron contenant plus de 200 $ appartenant à une femme nommée Ashley Spencer.

Todd Todd Svarckopf tient le sac à main. Derrière lui, on voit la forêt.

Une photo de Todd Svarckopf peu après qu'il a découvert le sac à main couvert de moules zébrées.

Photo : Radio-Canada / Courtoisie

Les parents de Stephen ont cherché la propriétaire de celui-ci en ligne pendant des mois. Je ne pouvais tout simplement pas, je ne pouvais rien trouver, se rappelle M. Svarckopf.

La famille a utilisé une laveuse à pression pour retirer les moules zébrées qui étaient accrochées au sac depuis deux ans, a séché l'argent et le dessin de la fillette de Mme Spencer avant de l'encadrer.

C'est en répondant à un appel de l'émission Ottawa Mornings que M. Svarckopf a contacté CBC pour raconter cette histoire de sac à main perdu dont la propriétaire restait inconnue.

Avec l'aide du diffuseur public et de la Police provinciale de l'Ontario, le sac à main a finalement été remis à la bonne Ashley Spencer, une gérante de bar de 29 ans qui réside à Brockville.

S'attendant à ne jamais retrouver l'argent, Mme Spencer a choisi de faire don des 200 $ à un organisme de bienfaisance de Brockville.

Il y a de très bonnes personnes dans ce monde et je suis vraiment contente qu'elles soient venues me trouver, conclut-elle.

Avec les informations de Stu Mills de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !