•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rupture des négociations entre le CA de l’Habitat de l’ours polaire et Cochrane

Les lettres géantes et la sculpture de l'ours polaire de Cochrane

Le CA de l’Habitat de l’Ours polaire de Cochrane veut se retirer des négociations avec la ville portant sur la transition de la gestion du centre.

Photo : Nathalie L. Rancourt

Radio-Canada

Dans un message sur le site web de l’organisme de charité de l'Habitat de l'Ours polaire de Cochrane, le conseil d’administration affirme se retirer des négociations avec la Municipalité de Cochrane portant sur la transition de la gestion du centre.

Un certain nombre de mesures prises par le conseil municipal, y compris le licenciement récent du très respecté coordinateur de la conservation de l'habitat, nous ont amenés à conclure que le conseil municipal n'est plus en accord avec la vision avancée par l'organisation caritative ou ne soutient plus le transfert de l'Habitat à l'organisation caritative, peut-on lire dans la déclaration de l’Habitat.

Un ours polaire au bord d'un lac.

L'ours polaire Taïga au bord d'un lac sur le terrain de l'Habitat de l'ours polaire de Cochrane.

Photo : Heather Brouwer

La Canadian Polar Bear Habitat Charity reste pleinement engagée à continuer de faciliter la recherche et l'éducation qui font progresser la conservation des ours sauvages et élèvent le niveau des soins apportés aux ours par les humains.

Le conseil d'administration a par ailleurs déclaré qu’il poursuivra ses efforts en soutenant les programmes, les initiatives et les installations qui partagent cette vision.

La ville de Cochrane surprise de la décision

La municipalité de Cochrane a confirmé, vendredi soir, qu’elle avait reçu un avis de l’organisme de charité de l’Habitat de l’Ours polaire indiquant qu'elle cessait les négociations avec la ville pour reprendre l'exploitation quotidienne de l'Habitat.

Le maire de Cochrane, Denis Clément

Le maire de Cochrane, Denis Clément

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Nous sommes surpris et confus que le Conseil ait soudainement décidé de mettre fin aux négociations avec la Ville après des mois de progrès, a commenté le maire de Cochrane, Denis Clément.

Selon ce dernier, le président du CA de l’Habitat avait informé le Conseil municipal le 19 octobre dernier qu'il resterait engagé dans les négociations bien qu'il y ait des points en suspens qui nécessitaient une résolution, comme le déménagement du musée de la motoneige de Cochrane.

Des motoneiges antiques.

Une centaine de motoneiges antiques sont exposées au musée de Cochrane, incluant de la marque Bombardier.

Photo : Daniel Girard

Nous sommes étonnés que le Conseil fasse des déclarations publiques très différentes de ce qu'on nous a dit en personne.

Denis Clément, maire de Cochrane

Le maire a ajouté qu’il tient à assurer au public que l'Habitat restera ouvert et que les affaires se poursuivront comme d'habitude. Nous n'avons pas l'intention de fermer l'établissement et notre personnel hautement qualifié et dévoué continuera à fournir des soins de classe mondiale aux ours dans notre établissement.

Une réunion spéciale a été convoquée pour lundi soir au cours de laquelle le Conseil municipal de Cochrane discutera de l'avis du CA de l’Habitat de l’Ours polaire de renoncer aux négociations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !