•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau confinement de 3 semaines dans le comté de Los Angeles

Les contaminations atteignent des niveaux records dans la plupart des États américains.

Une foule de gens masqués autour d'une dame âgée.

À Los Angeles, des résidents financièrement touchés par la pandémie font la queue pour obtenir des denrées distribuées par un organisme local.

Photo : afp via getty images / Robyn Beck

Associated Press

Le comté de Los Angeles a annoncé vendredi un nouveau confinement, alors que les cas de contaminations COVID-19 ont bondi de façon inattendue dans le comté le plus densément peuplé des États-Unis.

Le nouveau confinement de trois semaines entrera en vigueur lundi, après le recensement de 24 nouveaux décès et de 4544 nouveaux cas liés à la COVID-19 en moins de 24 heures.

Les autorités sanitaires s’étaient fixé un seuil de 4500 cas par jour sur une période de cinq jours pour ordonner un nouveau confinement, seuil qu’elles prévoyaient atteindre seulement le mois prochain. Or, la moyenne sur cinq jours des nouveaux cas signalés vendredi était de 4751.

Nous savons que nous demandons beaucoup à ceux qui ont fait des sacrifices pendant des mois, a déclaré la directrice de la santé publique, Barbara Ferrer.

Il est essentiel d'agir dans l'urgence collective dès maintenant si nous voulons mettre un terme à cette flambée.

Barbara Ferrer, directrice de la santé publique du comté de Los Angeles

Le décret conseille aux résidents de rester chez eux autant que possible et de se couvrir le visage lorsqu'ils sortent. Il interdit les réunions entre participants qui ne vivent pas à la même adresse, pour des rassemblements tant en public qu'en privé.

Des exceptions sont néanmoins prévues pour les services religieux ainsi que les manifestations, lesquels sont des droits protégés par la Constitution, a déclaré le département de la santé publique du comté dans un communiqué.

Plus de souplesse

Les commerces de détail, qui réalisent une grande partie de leur chiffre d’affaires pendant les périodes de l’Action de grâce et de Noël, sont autorisés à rester ouverts, mais avec une capacité limitée, y compris les salons de manucure et autres services de soins personnels. Quant aux restaurants, ils pourront seulement proposer des repas à emporter.

Les plages, les sentiers et les parcs resteront ouverts, selon les mesures sanitaires imposées.

Le confinement en vigueur jusqu'au 20 décembre est moins sévère que celui de la mi-mars, lorsqu'on avait ordonné la fermeture des écoles et celle de la plupart des entreprises. En outre, il restreignait radicalement les déplacements, sauf à l'égard des travailleurs essentiels ou pour effectuer des tâches de première nécessité, comme l'achat de provisions ou de médicaments.

Le nombre de cas de contaminations a repris de plus belle cet été. Il a atteint des niveaux inédits dans la plupart des États au cours des dernières semaines.

En Californie, le nombre de cas quotidiens a atteint des records ces derniers jours. Les hospitalisations recensées dans tout l'État ont augmenté de plus de 80 % au cours des deux dernières semaines.

Près de 2000 personnes dans le comté de Los Angeles sont actuellement hospitalisées. Les responsables de la santé publique se préparent à une vague de cas relatifs aux rassemblements de l'Action de grâce.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !