•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la Colombie-Britannique passe le cap de 30 000 cas

La Dre Bonnie Henry, en conférence de presse.

Le nombre de personnes hospitalisées continue également de grimper en Colombie-Britannique. (Archives)

Photo : Radio-Canada / MIKE MCARTHUR, CBC

La Colombie-Britannique a enregistré 911 nouveaux cas de COVID-19 et 11 morts de plus en lien avec la maladie durant les dernières 24 heures. On compte désormais 30 884 cas depuis le début de la pandémie dans la province.

La majorité des nouveaux cas, soit 649 d’entre eux, ont été détectés sur le territoire de la régie de la santé du Fraser, et 153 autres, sur le territoire de la régie de la santé de Vancouver Coastal.

La médecin hygiéniste en chef de la province, Bonnie Henry, et le ministre de la Santé, Adrian Dix, ont dévoilé les données les plus récentes sur l’évolution de la maladie en point de presse vendredi.

On signale trois nouveaux foyers de contamination dans le système de santé de la province, mais une autre éclosion est terminée, de sorte que 59 établissements sont présentement touchés, dont 54 centres de soins longue durée.

Depuis le début de la pandémie, 395 personnes ont succombé à la maladie dans la province. Parmi les 8749 cas actifs, 301 personnes sont hospitalisées, dont 69 aux soins intensifs.

La Dre Henry affirme que les rassemblements dans les établissements religieux ne sont pas sécuritaires en ce moment étant donné le taux élevé de transmission communautaire.

Elle souligne que les chefs religieux n’ont rien fait de mal, mais que des éclosions ont quand même été détectées dans des églises et des temples, notamment.

À l’approche du temps des fêtes, la Dre Henry invite les personnes qui prévoient faire des achats à rester prudentes en portant des masques et en se lavant les mains fréquemment. Elle leur conseille aussi de faire leurs achats dans leur communauté et d’encourager les entreprises locales.

Elle déplore les récents incidents de clients qui refusent de porter le masque, rappelant qu’il s’agit d’une ordonnance provinciale obligatoire. Si vous vous opposez au port du masque, faites vos achats en ligne, commandez des plats pour emporter, restez dehors ou restez à la maison, suggère la médecin hygiéniste en chef.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !