•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers une Assemblée législative virtuelle au Nouveau-Brunswick

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le président de la Chambre et d'autres personnes vêtues de toges noires et le visage couvert d'un masque noir.

Les travaux de l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick en novembre 2020 à Fredericton.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Plus de huit mois après le début de la pandémie, l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick passera enfin en mode virtuel.

Les membres du comité d'administration de l'Assemblée législative se sont entendus vendredi pour qu’il soit finalement possible de tenir les débats et travaux parlementaires par vidéoconférence.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Le président de la Chambre, Bill Oliver, souhaite que la technologie soit en place d'ici le 8 décembre.

Pour la première fois, on s'est mis d'accord d'aller de l'avant avec un modèle virtuel, a confirmé vendredi le chef du Parti libéral et chef de l’opposition officielle, Roger Melanson.

Travaux législatifs suspendus deux semaines

Il y a des mois que l’idée d’une assemblée virtuelle était évoquée, mais les choses ont traîné en longueur. Entre temps, le Nouveau-Brunswick a tenu une élection générale.

Récemment, les travaux parlementaires à Fredericton ont été compliqués par le passage des régions de Moncton et Saint-Jean à la phase orange, plus restrictive, de la lutte à la COVID-19. Ces régions sont représentées par environ la moitié des élus de la province.

Depuis vendredi, la région de Fredericton est à son tour en phase orange, car les cas de COVID-19 y sont aussi à la hausse.

Cette semaine, les députés progressistes-conservateurs et libéraux ont voté pour suspendre les travaux de l’Assemblée législative pendant au moins deux semaines. Le Parti vert et l’Alliance des gens étaient en désaccord.

Les membres du comité d'administration de l'Assemblée législative se réuniront à nouveau mardi prochain pour établir l'échéancier de la mise en place du nouveau système virtuel.

D’après le reportage de Michel Corriveau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !