•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rapport sur la ventilation dans les écoles du Québec : celles de l'Outaouais répondent aux normes

Une bouche d'aération au plafond.

Les centres de service scolaires de l'Outaouais ont obtenu de bonnes notes quant à la ventilation des établissements (archives).

Photo : getty images/istockphoto / KangeStudio

Radio-Canada

Un rapport publié vendredi par le ministère de l’Éducation du Québec donne des notes presque parfaites aux différents Centres de service scolaires quant à leur système de ventilation.

Dans le rapport présenté par le ministre de l'Éducation du Québec Jean-François Roberge on peut lire que 99,5 % des systèmes de ventilation dans les écoles respectent les normes du ministère.

Tous les centres de service scolaires de l’Outaouais se sont vu attribuer des notes quasi parfaites dans l'ensemble des critères. Ceux-ci comprennent l'entretien ménager, une ventilation adéquate, la mise en place d'un plan d'entretien électromécanique, l'installation de détecteur de monoxyde de carbone et un relevé de concentration de radon.

Le conseiller en communication par intérim au Centre de services scolaire des Draveurs (CSSD), Mathieu Daoust se dit très satisfait des notes obtenues et juge que le rapport est encourageant.

Depuis l’été dernier, un million de dollars ont été investis dans sept écoles primaires de la région pour mettre à niveau certains systèmes. Il y a des travaux qui sont à venir dans certains établissements notamment à l’école secondaire Nicolas Gatineau, souligne M. Daoust.

Cela dit, il y a des écoles où certaines classes ne sont pas munies de systèmes de ventilation mécanique. À l’école du Nouveau-Monde, il faut ouvrir les fenêtres pour aérer certaines classes.

Il y a un protocole pour assurer la circulation de l’air quotidiennement.

Mathieu Daoust, conseiller en communication, CSSD

Parmi les autres établissements, on retrouve les écoles des Belles-Rives, Le Tremplin, Massé, de l’Odyssée, de la Traversée, de Touraine et des Trois-Saisons.

Le Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais peu rassuré

On se questionne beaucoup sur les chiffres, fait savoir la présidente du Syndicat de l’enseignement de l’Outaouais, Suzanne Tremblay. On peut constater que la majorité des centres de service de la région se donnent une note de 100 % dans pratiquement tous les éléments au sujet de la ventilation.

Elle déplore que les centres de services scolaire n’aient pas répondu aux demandes du syndicat concernant l’obtention de preuves et des registres qui démontrent les améliorations à la qualité de l'air et les tests qui ont été réalisés.

À l’heure actuelle on n’a pas toutes les réponses à savoir à quel moment ça a été fait et à quel moment on va le faire.

Suzanne Tremblay, présidente du Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais

Dans un contexte de pandémie, on réalise l’importance que ça a notamment dans la propagation du virus, fait valoir Mme Tremblay. Cette dernière affirme que les enseignants sont inquiets quant à la propagation du virus dans les classes.

Seule l’ouverture des fenêtres ne peut pas nous assurer qu’il n’y aura pas propagation du virus à l’intérieur de nos écoles, ajoute-t-elle en ajoutant que c'est inadmissible que certains travaux aient été repoussés à l’été 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !