•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion au centre d’hébergement pour la COVID-19 installé à l’École nationale de police

Affiche indiquant qu'il s'agit d'un site de confinement.

Des gens atteints de la COVID-19 et qui habitent dans des résidences sont parfois transportés à l'École nationale de police du Québec (ENPQ) à Nicolet, pour éviter la propagation du virus dans leur milieu de vie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les autorités régionales de la santé ont annoncé vendredi qu’il y a une éclosion à l’École nationale de police du Québec (ENPQ), à Nicolet, où un centre d’hébergement pour les gens atteints de la COVID-19 a été mis sur pied.

Sept membres du personnel ont reçu un résultat positif et ont été retirés du travail pour leur isolement, indique le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ).

La Santé publique a récemment rouvert ce site de soins dans le but d’y accueillir les gens atteints de la COVID-19 qui habitent des résidences, pour limiter la propagation du virus dans ces établissements.

Affiche indiquant qu'il s'agit d'un site de confinement.

Des gens atteints de la COVID-19 et qui habitent dans des résidences sont parfois transportés à l'École nationale de police du Québec (ENPQ) à Nicolet, pour éviter la propagation du virus dans leur milieu de vie.

Photo : Radio-Canada

Deux décès et 67 nouveaux cas

Ces dernières 24 heures, 67 nouveaux cas ont été répertoriés en Mauricie et au Centre-du-Québec. 

41 des nouveaux cas se trouvent au Centre-du-Québec, en majorité dans les MRC de Drummond et d’Arthabaska, et 26 en Mauricie, dont plus de la moitié à Trois-Rivières.

Deux personnes sont décédées dans la région. L’une est décédée à l'hôpital et l’autre dans une ressource d’hébergement de la communauté (dans une ressource intermédiaire ou une résidence privée pour aînés).

Le nombre d'hospitalisations a augmenté. Il y a maintenant 47 personnes hospitalisées en raison de la COVID-19.

Le nombre de cas actifs est de 672, une baisse de quatre.

Éclosions au centre hospitalier de Trois-Rivières

Il y a toujours quatre éclosions au Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) : dans les unités de cardiologie (4C), de médecine et chirurgie spécialisée (5C), de COVID (4N) et de médecine générale (2N).

Ces dernières 24 heures, un employé de plus a contracté le virus dans l’unité COVID, portant le total d’employés infectés à 28. Aussi, un employé et un patient de l’unité de médecin générale (2N) ont été déclarés positifs.

25 nouveaux cas dans des résidences pour aînés

Sept autres résidents de la résidence Chartwell Domaine Cascade ont contracté la COVID-19, portant le nombre de résidents atteints à 35.

Aux Jardins du parc linéaire, à Victoriaville, ainsi qu’à la résidence Myosotis à Trois-Rivières, on recense quatre nouveaux cas chez les employés et autant chez les résidents.

Deux résidents de plus ont contracté la COVID-19 à la résidence Laliberté, à Trois-Rivières. En tout, 16 employés et 31 résidents ont été infectés. 

La résidence Johanne et Gilles, à Shawinigan, a aussi un nouveau cas, cette fois parmi les employés. En tout, un employé et trois résidents ont la COVID-19.

Situation dans les écoles

Près d’une trentaine d’écoles de la Mauricie sont aux prises avec des cas de COVID-19. L’École primaire Saint-Paul, à Trois-Rivières, compte aussi maintenant des cas.

Au Centre-du-Québec, près d’une quarantaine d’écoles ont des cas de COVID-19. 

L’École Vincent-Lemire, à Sainte-François-du-Lac, et le Collège Clarétain de Victoriaville figurent désormais sur cette liste (Nouvelle fenêtre) mise à jour par le gouvernement du Québec ce vendredi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !