•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La chef des libéraux de la C.-B. promet « des questions qui dérangent »

La députée lit son serment devant des photographies de sa famille.

Shirley Bond a prêté serment par visioconférence, vendredi.

Photo : YouTube / Assemblée législative de la Colombie-Britannique

La chef intérimaire des libéraux de la Colombie-Britannique, Shirley Bond, exhorte son caucus à se faire le porte-voix des citoyens face au gouvernement néo-démocrate majoritaire.

Shirley Bond a offert un message d'encouragement à l'issue de la cérémonie de prestation de serment des 28 députés libéraux qui s'est tenue par visioconférence vendredi.

Les Britanno-Colombiens attendent de nous que nous fassions notre travail en posant les questions qui dérangent, en montrant du doigt des problèmes importants et en apportant des idées créatives et innovantes, a-t-elle déclaré.

Les Britanno-Colombiens comptent sur nous pour être entendus à Victoria.

Shirley Bond, chef intérimaire des libéraux de la Colombie-Britannique

Députée depuis 19 ans, Shirley Bond a pris la tête du Parti libéral après la démission d'Andrew Wilkinson le 21 novembre.

En tant que chef de l'opposition officielle à l'Assemblée législative, Shirley Bond devrait annoncer les nominations pour les postes de porte-parole de l'opposition officielle dans les prochains jours.

Kate Ryan-Lloyd s'adresse aux députés libéraux par visioconférence en se tenant devant le fauteuil du président de l'Assemblée.

La greffière Kate Ryan-Lloyd a dirigé la cérémonie d'assermentation depuis la Chambre de l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique.

Photo : YouTube / Assemblée législative de la Colombie-Britannique

Retroussez-vous les manches, car il est l'heure de se mettre au travail, a conclu Shirley Bond.

Les débats parlementaires doivent reprendre le 7 décembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !