•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Appel au dépistage en lien avec le restaurant Chez Gréco de Rimouski

La porte d'entrée du restaurant Chez Gréco, à Rimouski.

Un ou des clients porteurs du virus de la COVID-19 ont fréquenté le restaurant Chez Gréco en soirée le 21 novembre.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

La santé publique du Bas-Saint-Laurent lance un appel au dépistage de la COVID-19 pour les personnes qui ont fréquenté le restaurant Chez Gréco de Rimouski le 21 novembre dernier, entre 16 h et 22 h.

Par communiqué, la santé publique demande à ces personnes de prendre un rendez-vous pour un test de dépistage en composant le 1 877 644-4545.

Les personnes qui pensent avoir été exposées au virus, qui ont été en contact avec des gens exposés à la COVID-19 ou qui sont en attente du résultat d'un test de dépistage du coronavirus doivent se placer en isolement préventif.

La conseillère aux communications pour le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, Ariane Doucet-Michaud, affirme que les enquêtes épidémiologiques sont en cours.

Les informations qu’on a à ce moment-ci sont parcellaires. On est encore à essayer de joindre les personnes, mais on s’est dit que compte tenu que le temps est précieux, que nos équipes sont très sollicitées par d’autres éclosions, on va y aller avec un appel au dépistage plutôt que de contacter toutes les personnes au registre, explique-t-elle.

Le propriétaire du restaurant, Kosta Bizdikian, soutient que le restaurant est toujours ouvert et que de nombreuses commandes pour emporter et réservations sont prévues pour vendredi soir.

Il ajoute que la santé publique du Bas-Saint-Laurent a inspecté l’établissement il y a environ deux semaines et que tout était en ordre en ce qui a trait à l’application des mesures sanitaires.

La santé publique] ne nous demande aucun changement dans la manière dont on travaille présentement. [...] Il n’y a pas de danger pour notre staff. Ils nous ont suggéré que, si on le veut, notre staff de service en avant pourrait aller se faire dépister, mais sans obligation, soutient Kosta Bizdikian.

Le Bas-Saint-Laurent recense 20 cas de COVID-19 et un décès supplémentaires vendredi.

Quelque 19 éclosions sont en cours dans la région : un record depuis le début de la pandémie.

Avec la collaboration d’Isabelle Damphousse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !