•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Croix-Rouge bientôt déployée à Arviat, au Nunavut

Logo de la Croix-Rouge canadienne.

Une équipe de la Croix-Rouge canadienne spécialisée en prévention et en contrôle des infections sera bientôt déployée à Arviat, au Nunavut, pour venir en aide au personnel de santé sur place.

Photo : CBC

Une équipe de la Croix-Rouge canadienne sera déployée à Arviat, la communauté la plus touchée par la COVID-19 au Nunavut, pour venir en aide au personnel de santé sur place.

L’équipe sera constituée de quatre experts en prévention et en contrôle des infections.

Elle va fournir de l’aide en matière d’évaluation et elle révisera les protocoles en place de sorte à renforcer les pratiques actuelles, a déclaré vendredi le médecin hygiéniste en chef du Nunavut, Michael Patterson, en point de presse.

Les trois équipes d’intervention rapide du territoire ont déjà été envoyées à Arviat, Rankin Inlet et Whale Cove pour mener des tests de dépistage et effectuer du traçage de contacts.

Dans un échange de courriels, la Croix-Rouge n’a pas été en mesure de confirmer quand exactement l’équipe sera déployée. Le Dr Patterson s’attend à ce que cela survienne d’ici à samedi.

[L’équipe] va faire tout ce qui est en son possible pour limiter la transmission d’une personne à une autre.

Michael Patterson, médecin hygiéniste en chef du Nunavut

Les membres de cette équipe devront se soumettre aux restrictions de santé publique en vigueur sur le territoire. Ils devront aussi suivre tous les protocoles s’appliquant aux travailleurs qui reçoivent des exemptions en portant des masques en public et dans les espaces de travail ainsi qu’en s’isolant lorsqu’ils ne travaillent pas, a précisé le Dr Patterson.

La façade extérieure du centre de santé d'Arviat.

Le centre de santé d'Arviat, une communauté d'environ 2500 habitants située dans le sud du Nunavut.

Photo : CBC / Jordan Konek

Les autorités sanitaires ne sont pas en mesure de confirmer si la transmission communautaire se poursuit à Arviat. Ça prend un certain temps avant d’en avoir la certitude, donc nous continuons à travailler comme si c’était toujours le cas, a-t-il souligné.

Les autorités sanitaires indiquent qu’aucun financement supplémentaire n’a été octroyé pour le déploiement de cette équipe. Quand l’aide nous a été proposée, nous n’allions pas dire non, a poursuivi le médecin hygiéniste en chef.

Le président du Syndicat des employés du Nunavut, Bill Fennell, croit aussi que cette aide est la bienvenue. « Tous ceux qui veulent nous offrir leur soutien sont les bienvenus à le faire, dit-il. Ça donne un certain répit à nos membres qui travaillent d'arrache-pied en ce moment. »

En point de presse, le Dr Patterson a aussi annoncé que l’Agence de la santé publique du Canada avait récemment envoyé un agent de liaison d’urgence à Iqaluit pour faciliter les communications opérationnelles sur le terrain pour les deux prochaines semaines.

Iqaluit.

Un agent de liaison d'urgence a récemment été envoyé en renfort à Iqaluit pour faciliter les communications opérationnelles liées aux restrictions de santé publique.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Soutien financier

Mercredi, le premier ministre Joe Savikataaq a donné plus de précisions sur la manière dont serait distribuée l'aide financière de 19,36 millions de dollars annoncée mercredi par Ottawa.

Une somme d’un million de dollars financera des programmes alimentaires pour les communautés touchées par la COVID-19.

De cette manière, les communautés pourront continuer à compter sur des programmes alimentaires qui répondent à leurs besoins précis , a-t-il dit.

Une bénévole de la banque alimentaire d'Iqaluit place des aliments dans des sacs d'épicerie.

Les municipalités du territoire recevront un financement pour acheter de la nourriture destinée notamment aux familles qui comptent habituellement sur les programmes alimentaires offerts dans les écoles.

Photo : Radio-Canada / Matisse Harvey

Les communautés dont la population est inférieure à 1000 habitants recevront 20 000 $, contre 45 000 $ pour celles de plus de 1000 habitants. Iqaluit obtiendra quant à elle 100 000 $. Les trois communautés touchées par la COVID-19, soit Arviat, Rankin Inlet et Whale Cove, toucheront une aide financière supplémentaire.

Le ministre du Développement économique, Davik Akeeagok, a par ailleurs annoncé un financement allant jusqu’à 5000 $ destiné aux petites entreprises du territoire qui subissent actuellement les contrecoups du confinement.

Le 27 mars, les autorités avaient annoncé une aide similaire.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !