•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le dépistage rapide de la COVID-19 avant un vol à l’essai à l’aéroport de Vancouver

Une femme en équipement de protection donne une feuille à un homme assis qui porte un masque.

Les participants de l'étude doivent consentir à participer.

Photo : Grâcieuseté Westjet

Anaïs Elboujdaïni

Les passagers de WestJet au départ de l’aéroport de Vancouver vers une destination canadienne pourront subir gratuitement un test de dépistage rapide du coronavirus à l'origine de la COVID-19, une première du genre au pays.

Cette étude est une collaboration entre le centre médical Providence Health Care, l’Université de la Colombie-Britannique ainsi que la compagnie aérienne WestJet et l’aéroport de Vancouver (YVR).

Critères pour participer à l’étude :

  • Résider en Colombie-Britannique
  • Avoir entre 19 et 80 ans
  • Ne pas avoir reçu de diagnostic positif de COVID-19 au cours des 90 derniers jours

Pour le moment, cette étude s’applique uniquement au jour même du vol.

En 15 à 20 minutes, les résultats de ces tests sont connus. Puisqu’ils ne constituent pas un diagnostic médical, les gens ayant obtenu un résultat positif au test de dépistage doivent repasser un test de dépistage long au SRAS-CoV-2.

Nous savons qu’il existe des porteurs asymptomatiques, mais nous ne savons pas exactement à quel point ils sont nombreux et dans quelle mesure ils contribuent à la propagation de la COVID-19, estime Don Sim, un des chercheurs de l’étude et professeur à la Faculté de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique.

« Cette étude aidera aussi les autorités de santé publique à mieux comprendre dans quelle mesure les personnes asymptomatiques contribuent à la propagation de la COVID-19. »

— Une citation de  Don Sim, chercheur et professeur à la Faculté de médecine de l'UBC

Le prix du billet des participants qui obtiennent un résultat positif préliminaire sera remboursé.

Un laboratoire à l’aéroport

Plusieurs essais ont mené à l’installation d’un laboratoire devant l’aéroport de Vancouver. Après les prélèvements d’échantillon par écouvillon (par voie nasale), les chercheurs utilisent une batterie de tests qui repèrent des antigènes.

Un bureau préfabriqué, à l'extérieur.

Le laboratoire de dépistage rapide est situé à l'extérieur de l'aéroport de Vancouver.

Photo : Grâcieuseté Westjet

La compagnie aérienne WestJet espère que le plus grand nombre de clients possible se porteront volontaires.

Nous encourageons les clients admissibles à envisager de participer à cette étude qui ne comporte que trois étapes simples , explique Billy Nolen, le vice-président de la sûreté et sécurité à WestJet. [Ils contribueront] aux résultats d’études qui pourraient influencer les voyages et la santé publique à l’avenir.

Cette étude d'une durée de trois mois se déroule du lundi au vendredi aux heures d’achalandage les plus élevées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !