•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un décès et 20 cas de COVID-19 supplémentaires au Bas-Saint-Laurent

Deux personnes marchent sous la neige avec des sacs de magasinage à Toronto le 22 novembre 2020. L'une d'elles est coiffée d'une tuque de Noël.

La santé publique du Bas-Saint-Laurent invite les citoyens à la prudence pour réaliser leurs achats des Fêtes (archives).

Photo : La Presse canadienne / Carlos Osorio

Une nouvelle personne est décédée de la COVID-19 au Bas-Saint-Laurent, qui compte présentement 155 cas actifs sur son territoire.

Au total, 17 personnes ont succombé à la maladie au Bas-Saint-Laurent depuis le début de la pandémie.

La victime est un résident de la Résidence des Sages de Matane, le troisième à perdre la vie face au virus dans l'établissement. Au total, 15 résidents et 15 travailleurs y ont été infectés depuis le début de l'éclosion.

Une hausse inquiétante

Le Bas-Saint-Laurent a connu une augmentation de 115 cas au cours de la dernière semaine, dont 20 recensés dans le bilan de vendredi.

Ces nouveaux cas portent le total des infections par la COVID-19 à 772 depuis le début de la pandémie.

Cette tendance à la hausse inquiète la Direction de santé publique du Bas-Saint-Laurent qui, lors d’un point de presse, vendredi matin, a fait état d’une forte augmentation de la contamination communautaire.

Le Bas-Saint-Laurent compte 19 éclosions actives sur son territoire, un record depuis le début de la pandémie, selon le directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, Sylvain Leduc.

Parmi les éclosions en cours, celle du CHSLD de Matane compte cinq cas supplémentaires depuis mercredi, dont quatre résidents et un travailleur. La situation est stable dans les deux autres foyers d’éclosion de la Matanie.

Contamination communautaire

Le Dr Leduc s’étonne d'ailleurs du nombre de fêtes privées et du nombre de personnes qui ignorent les règles sanitaires énoncées par la santé publique.

Il souligne que la forte croissance des cas d’origine communautaire a une incidence importante sur la lutte contre la propagation du virus. Le dépistage se complique. On commence, dit-il, à voir des gens à Rimouski qui ne sont plus capables d’identifier où ils pourraient avoir attrapé le virus.

Il faut se rendre à la période des Fêtes avec le moins de cas actifs possible, et présentement ce que je vois, ce n’est pas simple.

Une citation de :Dr Sylvain Leduc, directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent.

Le directeur de la santé publique régionale s'inquiète d'un passage du Bas-Saint-Laurent en zone rouge et rappelle que la région marche sur une ligne très mince.

Il demande aux gens de se poser des questions sur le risque que peut représenter leur comportement pour des parents plus âgés ou des proches atteints de maladies chroniques.

Il rappelle que la zone rouge comporte un lot de limitations que n’ont pas à subir les résidents du Bas-Saint-Laurent pour le moment, puisque la région est toujours en zone orange. On a des opportunités que la majorité des gens au Québec n’ont plus. Quand on observe des comportements délinquants, ça vient menacer ce privilège au Bas-Saint-Laurent d’avoir une vie presque normale.

Cas par MRC (ajout des données des deux derniers jours)

La Matapédia : 25 (+1)

La Matanie : 162 (+9)

La Mitis : 32 (+3)

Rimouski-Neigette : 219 (+14)

Les Basques : 11

Rivière-du-Loup : 191 (+1)

Témiscouata : 51 (+5)

Kamouraska : 78

À déterminer : 3 (+1)

L’achalandage en forte croissance dans les centres commerciaux est aussi une source de préoccupations pour le médecin, qui rappelle l’urgence de la situation.

Il faut s’assurer que le Black Friday ne devienne pas le Red Friday.

Une citation de :Dr Sylvain Leduc, directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent.

Le médecin rappelle que le combat contre la COVID-19 est un travail d’équipe de toute la population.

Par ailleurs, le CISSS rapporte que 600 personnes infectées par la COVID-19 sont maintenant rétablies au Bas-Saint-Laurent. La région a réalisé 799 tests de dépistage depuis le dernier bilan.

Québec signale 1269 nouveaux cas d'infection par la COVID-19 au cours des dernières 24 heures, ce qui porte à 138 163 le nombre total de cas dans la province depuis le début de la pandémie. L'ensemble du Québec compte également 38 décès supplémentaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !