•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba se rapproche des 300 décès liés à la COVID-19

Lanette Siragusa et Brent Roussin assis à une table dans la salle de presse de l'assemblée législative.

L'infirmière en chef de Soins communs Manitoba, Lanette Siragusa, et le médecin hygiéniste en chef, Brent Roussin, lors d'un point de presse portant sur la pandémie de COVID-19.

Photo : Radio-Canada

La COVID-19 a fait 14 victimes supplémentaires, ont annoncé les autorités sanitaires du Manitoba vendredi. Le nombre total de décès liés à la maladie est maintenant de 280.

L’hécatombe de novembre se poursuit, et le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, a révélé jeudi que 70 % des morts dues à la maladie s’étaient produites ce mois-ci.

Le Dr Roussin a aussi annoncé 344 nouveaux cas de COVID-19 dans la province. Cela porte à 15 632 le total de cas dans la province depuis le début de la pandémie.

Le taux de positivité, lui, est en très légère baisse et atteint 14,5 % pour l’ensemble du Manitoba et 14,2 % à Winnipeg.

Un nouvel outil sera mis en place pour faciliter le traçage des contacts, indique la santé publique.

Les personnes qui vont se faire tester pourront maintenant remplir un formulaire où elles diront avec qui elles ont été en contact récemment. Selon le Dr Roussin, cela va permettre d’accélérer le dispositif de traçage des contacts.

Nouvelles infections par région sanitaire :

  • Winnipeg : 178

  • Prairie Mountain : 13

  • Santé Sud : 65

  • Entre-les-Lacs et de l’Est : 15

  • Nord : 73

Faits saillants :

  • 8865 cas actifs vendredi

  • 6487 personnes guéries à ce jour 

  • 322 personnes à l’hôpital, dont 45 aux soins intensifs

  • Le nombre de décès attribuables à la COVID-19 est maintenant de 280.

Les cas actifs sont surévalués en raison des retards dans les vérifications nécessaires pour éliminer ces cas de la liste provinciale, parce que la santé publique s'occupe en priorité du traçage de contacts.

La province estime que les cas actifs ne le sont plus en grande majorité 10 jours après l’apparition des symptômes.

Depuis le début du mois de février, 345 708 tests de dépistage ont été effectués, dont 3110 jeudi. Les enquêtes sur ces cas sont en cours et le public sera informé s’il existe un risque pour la santé publique.

Dans les hôpitaux

Nous pouvons nous attendre à avoir de plus en plus de personnes qui ont besoin de soins à l’hôpital. Nous devons faire baisser ses chiffres, a dit l’Infirmière en chef de Soins communs, Lanette Siragusa, dans son message de préambule.

Quelques chiffres

  • Les soins intensifs fonctionnent à 152 % de leur capacité normale d’avant la COVID-19 
  • 32 des 70 patients sous respirateur ont la COVID-19
  • 1136 opérations chirurgicales ont été repoussées

Du personnel hospitalier redéployé dans des foyers

Lanette Siragusa a de nouveau affirmé que les autorités veulent avoir un nombre d'employés suffisant pour soigner la population, notamment dans les foyers de soins.

Elle a indiqué que du personnel avait été redéployé dans certains établissements. L’hôpital de Grandview a ainsi fermé ses portes afin que son personnel vienne en appui au foyer de soins de la communauté pour aider à combattre l’éclosion de COVID-19 qui y sévit.

Lanette Siragusa a précisé que cette fermeture est temporaire et devrait durer trois semaines. Une équipe paramédicale a aussi été envoyée au foyer de soins, où 15 patients et 2 employés sont atteints de la COVID-19.

Les soins et la sécurité des patients sont notre priorité quand nous prenons de telles décisions, a-t-elle ajouté.

Pas de renforts de l'armée

Les foyers de soins au Manitoba sont durement frappés par la COVID-19, à l’image des établissements de Parkview Place et de Maples, aux prises avec des éclosions depuis plusieurs semaines.

Certains établissements font aussi appel aux proches des familles pour venir surveiller l’état de santé des résidents en raison du manque de personnel.

Interrogée sur ces situations, Lanette Siragusa a répondu que la province a déjà procédé à plus de recrutement et a fait appel à de l’aide externe, comme avec la Croix-Rouge.

Selon elle, il est encore trop tôt pour faire appel à l’armée.

Nous ne sommes pas opposés à cette idée, mais nous savons que les éclosions commencent et se terminent. C’est une des stratégies que nous évaluons, mais nous avons encore la capacité de répondre aux besoins, a répondu l'infirmière en chef, qui est allée elle-même prêter main-forte dans un foyer de soins le week-end dernier.

Pourquoi les autorités sanitaires n’ont-elles pas pris les devants face à la crise en faisant appel aux militaires, en prévision d’une situation qui pourrait s'aggraver, a demandé un journaliste.

C’est une bonne question, a reconnu Lanette Siragusa. C’est le choix que nous avons fait jusqu’à maintenant. C’est une décision d’équipe. Le travail pour étendre notre capacité d’intervention avec les ressources que nous avons continue.

De nouvelles éclosions dans des hôpitaux

La santé publique a annoncé des éclosions à Winnipeg, dans l’unité de soins C6 du Centre de santé Misericordia ainsi que dans l’unité 4 de l’Hôpital Grace. Une autre éclosion s’est déclarée au foyer de soins personnels Kin Place, à Oakbank.

Dans chaque établissement, le niveau d’alerte a été élevé au code rouge sur l’échelle du système de réponse à la pandémie de la province.

Les éclosions au Collège Louis-Riel, au centre scolaire Léo-Rémillard et au foyer de soins de longue durée Convalescent Home, à Winnipeg, sont terminées.

Selon le Dr Roussin, aucune décision n’a été prise en ce qui concerne les écoles. Les responsables sont toujours en discussion pour savoir si le congé des Fêtes doit être prolongé ou non.

Nouveaux décès :

  1. Un quinquagénaire de Winnipeg
  2. Un septuagénaire de Winnipeg
  3. Une septuagénaire de Winnipeg (mort liée à l’éclosion à Parkview Place)
  4. Une octogénaire de Winnipeg (mort liée à l’éclosion au Saul and Claribel Simkin Centre)
  5. Une octogénaire de Winnipeg (mort liée à l’éclosion au Saul and Claribel Simkin Centre)
  6. Un nonagénaire de Winnipeg (mort liée à l’éclosion au foyer de Saint-Norber
  7. Un nonagénaire de Winnipeg (mort liée à l’éclosion au Golden Links Lodge)
  8. Un nonagénaire de Winnipeg (mort liée à l’éclosion au Golden Links Lodge)
  9. Une centenaire de Winnipeg (mort liée à l’éclosion au Saul and Claribel Simkin Centre)
  10. Un cinquantenaire de la région d’Entre-les-Lacs et de l’Est
  11. Un septuagénaire de la région d’Entre-les-Lacs et de l’Est
  12. Un septuagénaire de Santé sud
  13. Un nonagénaire de Santé sud (mort liée à l’éclosion au Rest Haven Nursing Home)
  14. Une nonagénaire de Prairie Mountain (mort liée à l’éclosion au foyer Fairview)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !