•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Disparition mystérieuse d'un corbeau

Selon le directeur général du Zoo Ecomuseum, Kola « ne vivra pas longtemps » sans les soins qu'il recevait.

Gros plan sur la tête d'un grand corbeau.

L'oiseau qui a disparu, Kola, est un grand corbeau comme celui-ci.

Photo : Université de Vienne

Vol? Vengeance? Vandalisme? Toutes les pistes sont explorées par la direction du Zoo Ecomuseum de Sainte-Anne-de-Bellevue, dans l'ouest de Montréal, pour tenter d'expliquer l'étrange disparition de Kola, un grand corbeau, survenue après une entrée par effraction dans sa volière en début de semaine.

Le grand corbeau était sous les soins du parc zoologique depuis quatre ans, après avoir été sauvé et soigné pour plusieurs blessures, dont une aile cassée.

Kola, c'est un animal qui ne pouvait pas être retourné en milieu naturel, explique au bout du fil le directeur général du Zoo Ecomuseum, David Rodrigue.

Il ne volait pas bien et pas loin. Il avait un certain nombre de problèmes de santé. Il a des médicaments tous les jours. C'est un animal qui a besoin d'avoir sa nourriture préparée d'une façon particulière puis d'être traité de façon assez spécifique parce qu'il est sujet facilement au stress, mentionne M. Rodrigue.

Les employés du Zoo Ecomuseum ont constaté avec stupéfaction la disparition de l'oiseau mardi dernier, au matin, après avoir observé une ouverture pratiquée dans la volière.

Selon David Rodrigue, Kola ne vivra pas longtemps sans les soins qu'il recevait. Si l'oiseau a été libéré, c'est une condamnation à mort qu'ils ont faite pour l'oiseau, ajoute-t-il.

S'il s'agit d'un vol, il prie le voleur de ramener l'oiseau. Tout ce que je demanderais, c'est qu'il le ramène sous nos soins. On ne jugera pas. On ne parlera pas avec la personne. On est concernés par l'oiseau et le fait qu'il revienne sous soins spécialisés et que son bien-être soit assuré.

Il n'y avait pas de caméra de sécurité près de la volière qui aurait pu permettre de comprendre en partie ce qui s'est passé. On en a profité pour quintupler le nombre de caméras. Aujourd'hui, le site est couvert en entier.

La direction du zoo a avisé le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) de cette infraction et garde toujours espoir de revoir Kola. Ils sont très actifs avec nous. Ils se sont présentés. On a refait l'investigation, dit David Rodrigue. Ils ont augmenté les patrouilles dans le secteur.

D'après le SPVM , le grand corbeau aurait possiblement été volé par un suspect se déplaçant à vélo. Le corps policier invite d'ailleurs toute personne détenant de l'information à communiquer avec le 911, son poste de quartier ou Info-Crime Montréal.

David Rodrigue affirme par ailleurs avoir reçu aussi l'appui de nombreuses personnes. On a réalisé que les gens sont touchés et outrés. Les gens gardent l'oeil ouvert. On reçoit beaucoup de signalements de corbeaux que les gens voient. La bague sur la patte, c'est une bonne façon de savoir si ce serait potentiellement Kola ou pas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !