•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vendredi fou le plus fou de l’histoire de l’entreprise sherbrookoise Wiptec

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
De nombreuses boîtes sont sur un tapis roulant, et des employés préparent des colis.

La compagnie sherbrookoise Wiptec prépare les colis pour les commandes en ligne de nombreux commerces.

Photo : Radio-Canada / Brigitte Marcoux

Radio-Canada

La compagnie Wiptec, qui prépare les colis pour les commandes en ligne de nombreux commerces, vit le Vendredi fou le plus fou de son histoire. Elle se prépare à faire le traitement d’environ 600 000 commandes dans les prochains jours.

C’est une hausse fulgurante, car l’an dernier, environ 125 000 commandes avaient été traitées dans le cadre du Vendredi fou.

Cette montée en flèche du commerce en ligne était cependant observable bien avant cette fin de semaine en raison de la pandémie.

À partir du mois de mars, le volume qu’on traitait était aussi élevé que le volume du Black Friday l’an passé. Faut comprendre que dans un centre de préparation de commandes comme Wiptec, les volumes les plus grands sont ceux du Black Friday, explique le président de Wiptec, Martin Ball.

Les volumes étaient immenses, on s’est dit "qu’est-ce qui va se passer, est-ce qu’on va avoir un Black Friday cette année?" Et je confirme que les volumes sont de cinq à six fois plus élevés pour nos clients en ce moment.

Martin Ball, président de Wiptec

Depuis le début de la pandémie, l’entreprise a d’ailleurs dû doubler son nombre d’employés, qui s’élève maintenant à environ 400. L’entreprise va ouvrir un nouvel entrepôt en juin pour répondre à la demande.

D'après les informations de Brigitte Marcoux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !