•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 1269 nouveaux cas et 37 décès de plus au Québec

De jeunes enfants dehors et habillés chaudement marchent avec leurs surveillantes.

Le nombre de cas de COVID-19 demeure relativement stable au Québec depuis plusieurs semaines.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Ce nouveau bilan qui fait état de 1269 nouveaux cas d'infection au cours des dernières 24 heures porte à 138 163 le nombre total de cas de COVID-19 au Québec depuis le début de la pandémie.

Québec recense également 38 nouveaux décès. De ces décès, 9 sont survenus dans les dernières 24 heures, 24 sont survenus entre le 20 et le 25 novembre, 2 sont survenus avant le 20 novembre et 3 sont survenus à une date inconnue. Il est à noter qu'un décès non attribuable à la COVID-19 a été retiré du bilan total des pertes de vie qui s'établit maintenant à 6984.

Le nombre d'hospitalisations a quant à lui diminué de 6 par rapport aux données de la veille pour un total de 669 patients alités dans la province. De ce nombre, 90 personnes sont traitées aux soins intensifs, soit aucune variation depuis le dernier bilan.

Les efforts de dépistage se poursuivent pendant ce temps dans toute la province, où 32 266 tests ont été effectués en date du 25 novembre.

Cela porte à 3 816 156 le nombre total des prélèvements effectués au Québec depuis le début de la pandémie.

Moins de cas, mais la pression demeure sur les hôpitaux

Selon deux rapports hebdomadaires de l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS) présenté au ministère de la Santé, le nombre de nouveau cas était en baisse de 12 % au Québec au cours de la semaine du 16 au 22 novembre par rapport à la semaine précédente.

Malgré ce recul des nouveaux cas de COVID-19 au Québec, les experts de l’INESSS n’envisagent pas de baisse du nombre des hospitalisations dans la province, ils prévoient même une hausse du nombre de malades hospitalisés en raison de la proportion plus grande de cas chez les personnes de 70 ans et celles déjà affaiblies par d’autres maladies.

Parmi les nouveaux cas confirmés au cours de la semaine du 16 au 22 novembre 2020, 387 présentent un risque élevé d'hospitalisation, ce qui représente une augmentation de 13 % par rapport à la moyenne des 4 dernières semaines (344), précis l’INESS.

En ce qui a trait à la capacité des hôpitaux québécois d’accueillir les malades de la COVID-19, le rapport de l’INESSS ne prévoit aucun dépassement des capacités hospitalières lors du prochain mois dans la région de Montréal.

Les estimations sont cependant moins optimistes dans les autres régions où on dispose de moins d’infrastructures pour traiter cet afflux de patients, soulignent les experts.

Les patients COVID-19 occupent déjà près de la moitié des lits réguliers dédiés, ce qui rend certains établissements plus fragiles à dépasser leurs capacités dédiées, peut-on lire dans un communiqué de l’INESSS.

Bien que la situation semble vouloir afficher une certaine stabilité à plusieurs égards, notamment du côté du nombre de cas et d'hospitalisations, beaucoup d'incertitudes demeurent et soulèvent des inquiétudes dans certaines régions, souligne le ministre de la Santé, Christian Dubé. C'est pourquoi nous devons continuer de limiter nos contacts au cours des semaines à venir pour éviter que le virus gagne du terrain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !