•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : un record de 1855 nouveaux cas en Ontario

Une infirmière de l'Hôpital Humber River de Toronto portant un masque et une visière.

Toronto est l'une des villes les plus touchées par la COVID-19 au Canada.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Devant la progression de la COVID-19 dans la région, la circonscription sanitaire de Windsor-Essex passera au palier « rouge - contrôler » de la classification provinciale lundi 30 novembre, a annoncé le gouvernement ontarien vendredi.

Ce passage en zone rouge signifie notamment que les rassemblements privés et publics seront limités à 5 personnes à l'intérieur et à 25 à l'extérieur. De plus, les cinémas et les salles de spectacle devront fermer.

D'autres régions connaîtront également un changement de palier, lundi, synonyme de restrictions plus strictes.

Orange-restreindre :

  • Circonscription sanitaire de Haldimand-Norfolk

Jaune-protéger :

  • Santé publique de Hastings Prince Edward
  • Santé publique de Lambton
  • Circonscription sanitaire du Nord-Ouest

Ces changements seront effectifs pour une période d'au moins 28 jours.

Record de contaminations

Cette annonce survient alors que le nombre d'infections bondit en Ontario, avec 1855 nouveaux cas, un record depuis le début de la pandémie, en plus de 20 décès.

Il y a eu beaucoup de célébrations au cours des deux dernières semaines, a remarqué dans l'après-midi le premier ministre Doug Ford. Ce message a été repris par la ministre de la Santé Christine Elliott, qui a ajouté qu'une augmentation du nombre de cas était attendue.

Le précédent record d'infections en une journée dans la province était de 1589, un sommet atteint le 23 novembre dernier.

La région de Peel demeure la plus touchée avec 517 cas de COVID-19 vendredi, suivie de Toronto, qui a 494 infections.

L'Ontario prêt à recevoir les vaccins dès la fin de l'année

S'adressant aux journalistes vendredi, M. Ford a également appelé le gouvernement fédéral à préciser quand l'Ontario pouvait s'attendre à recevoir des vaccins. Cette information est essentielle pour le travail du général à la retraite Rick Hillier. Celui-cidirige le groupe de travail provincial sur le déploiement des vaccins.

Il était de mon devoir d'accepter la demande du premier ministre de diriger le groupe de travail dans cette guerre pour vaincre le COVID-19, a déclaré M. Hillier. Nous serons prêts à compter du 31 décembre 2020 à recevoir le vaccin, peu importe quand il arrivera, et à faire en sorte que la population de l'Ontario soit vaccinée.

Rick Hillier face à un micro. Derrière lui se trouvent Doug Ford et la ministre de la Santé, Christine Elliott.

Le général à la retraite Rick Hillier, lors du point presse vendredi. Il est en charge de la distribution des vaccins contre la COVID-19 en Ontario.

Photo : Radio-Canada

M. Hillier a également reconnu qu'il s'attendait à rencontrer des difficultés dans le déploiement du vaccin et qu'il pensait que les personnes les plus à risque devraient le recevoir en premier.

Parmi les autres régions les plus touchées par de nouvelles contaminations vendredi :

  • York : +189 cas
  • Halton : +130 cas
  • Hamilton : +82 cas
  • Waterloo : +74 cas
  • Durham : +65 cas
  • Ottawa : +55 cas
  • Windsor-Essex : +52 cas

Le nombre moyen de nouveaux cas par jour en Ontario a été de 1489 au cours de la dernière semaine.

Au total, la province a recensé 111 216 cas depuis le début de la pandémie.

Le bilan des morts est de 3595 avec les 20 décès de plus vendredi.

Le graphique précise qu'il y a 1855 nouveaux cas en Ontario, 1451 nouvelles guérisons, 20 morts de plus, ce qui porte le total à 3595, et 13 255 cas actifs aujourd'hui.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nombre de nouveaux cas, de guérisons, de morts et de cas actifs, en date du 27 novembre.

Photo : Radio-Canada / Nicky Mulowa

Le nombre d'hospitalisations est de 541, soit 15 de moins que jeudi. Le nombre de patients aux soins intensifs (151) est inchangé, alors qu'il y a 4 patients de moins sous ventilateur.

Le nombre de cas actifs en Ontario est actuellement de 13 255 (+384).

Le graphique montre qu'il y a 541 patients hospitalisés, 151 aux soins intensifs et 101 sous respirateur.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nombre de personnes hospitalisées, de patients aux soins intensifs et sous respirateur, en date du 27 novembre

Photo : Radio-Canada / Nicky Mulowa

122 cas de plus dans les écoles

Il y a 122 infections de plus en milieu scolaire vendredi, portant le total à 1180 au cours des deux dernières semaines.

Plus de 80 % des nouveaux cas touchent des élèves.

Actuellement, 671 écoles ont un cas déclaré de COVID-19, soit 14 % des écoles de la province.

Six écoles sont fermées à cause d'éclosions.

Record de dépistage

Plus de 58 000 tests de dépistage ont été effectués au cours des dernières 24 heures.

C'est la première fois que la province atteint et même surpasse son objectif de 50 000 tests par jour.

Le record précédent était de 48 488 tests, le 8 octobre.

Le taux de positivité est de 3,7 %, vendredi.

Vendredi fou

Lundi, la province a placé les résidents de Toronto et de la région de Peel en confinement, limitant notamment les restaurants et les magasins aux commandes à emporter et aux livraisons.

Mais certains résidents de ces zones confinées sont allés magasiner dans les centres commerciaux d'autres régions pour le Vendredi fou.

Selon des projections de modélisation dévoilées par la province jeudi, la situation se stabilise en Ontario, mais demeure précaire. La province devrait franchir en décembre la barre des 200 patients aux soins intensifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !