•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Démission de la directrice de l’Association canadienne-française de Regina

Elma Bos au micro de Radio-Canada.

Elma Bos occupe le poste de directrice de l'Association canadienne-française de Regina depuis janvier 2020 (archives).

Photo : Radio-Canada / Rob Kurk

Radio-Canada

La directrice de l’Association canadienne-française de Regina (ACFR), Elma Bos, quitte définitivement ses fonctions le 7 décembre pour des raisons personnelles, annonce un communiqué de l'organisme jeudi.

L’ACFR mentionne toutefois qu’Elma Bos épaulera la prochaine personne qui prendra le poste afin d’assurer une transition et un transfert des dossiers efficaces.

L’Association souligne les longues heures qu’elle [Elma Bos] a mises au service de la communauté fransaskoise de Regina.

Sur les ondes de l’émission Point du jour vendredi, la présidente de l’ACFR, Kymber Zahar, dit que son départ n’était pas désiré , mais qu’elle s’y attendait depuis quelques semaines.

Sans entrer dans les détails, Kymber Zahar précise toutefois que l’environnement de travail était insupportable, en parlant d’intimidation et d’harcèlement.

Ça va avoir un grand impact sur l'organisme. Ça va ralentir les choses. C’est pour cela qu’on a dû reporter l’AGA, prévue en décembre, ajoute-t-elle.

De coordonnatrice à directrice

Elma Bos occupe le poste de directrice générale de l’ACFR depuis janvier 2020.

Elle a d’abord travaillé au sein de l’organisme comme coordonnatrice à la programmation. Par la suite, elle a pris le rôle de directrice par intérim en octobre 2019 à la suite de la démission de l'ancien directeur de l’ACFR, Marcel Rachid.

Par ailleurs, Kymber Zahar appelle les organismes à s’unir et à trouver un dialogue pour améliorer les relations. Elle suggère même une médiation entre les membres et organismes pour arriver à assainir les rapports.

Il faut bâtir des relations de confiance à nouveau et rassembler la communauté, conclut-elle.

L’organisme précise déjà être à la recherche de la prochaine directrice générale, ou du prochain directeur général, et prévoit faire un appel aux candidatures bientôt.

Avec des informations de Elsie Miclisse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !