•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je m’appelle humain remporte le prix du public au festival Cinemania

Joséphine Bacon regarde au loin.

Joséphine Bacon dans le film «Je m'appelle humain», de Kim O'Bomsawin

Photo : Terre innue

Radio-Canada

Le documentaire Je m’appelle humain, consacré à la poète innue Joséphine Bacon et réalisé par l’Abénaquise Kim O’Bomsawin, s’est vu décerner le prix du public au festival Cinemania.

Le film, que le jury du festival avait primé la semaine dernière, a su remporter les faveurs des festivaliers et festivalières devant État 85, de François Ozon, et Deux moi, de Cédric Klapisch.

C’est la première fois en 26 ans qu’un même film obtient le prix du jury et le prix du public lors de ce festival.

Je m’appelle humain a déjà été primé dans quatre festivals de cinéma canadiens, dont le Festival international du film de Vancouver, le Festival international du film de Calgary et le Festival de cinéma de la ville de Québec.

Il suit Joséphine Bacon dans son combat pour sauver de l’oubli des traditions et une culture transmises par ses ancêtres et pour perpétuer la langue innue, qu’elle fait vivre dans des poèmes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !