•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Beaucoup d'intérêt pour des terrains au bord du lac des Aigles

Lac-des-Aigles, vu du belvédère de son halte routière.

Lac-des-Aigles aimerait modifier le zonage de l'équivalent de 20 terrains pour que des familles puissent s'y installer (archives).

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

En seulement deux jours, une quinzaine de ménages ont signifié leur intérêt pour l'achat d'un terrain au bord du lac des Aigles. Une vingtaine de terrains pourraient être mis en vente si la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) donne son aval au changement de zonage nécessaire à leur mise en marché.

La Municipalité de Lac-des-Aigles a récemment lancé un appel d'intérêt pour l'achat de ces terrains. Cet appel vise à démontrer l'intérêt des acheteurs pour ces lots auprès de la CPTAQ.

Les terrains qui pourraient être mis en vente appartiennent présentement à un agriculteur à la retraite et sont situés dans le rang Nord-du-Lac.

Le maire de Lac-des-Aigles, Pierre Bossé, au point d'observation de la halte routière de la municipalité.

Le maire de Lac-des-Aigles, Pierre Bossé, espère que le fait de rendre disponible de nouveaux terrains attire de nouvelles familles à la municipalité (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Selon le maire de Lac-des-Aigles, Pierre Bossé, les terrains en question s'étendent sur une profondeur de 100 mètres, à partir de la rive du lac, et sur une longueur totale de 1,3 kilomètre.

C'est une bande de terrain qui n'est pas nécessairement cultivable parce que c'est tout en forêt, mais c'est quand même des territoires agricoles, explique le maire.

Pierre Bossé dit avoir bon espoir que la CPTAQ approuve le changement de zonage demandé par la Municipalité.

De nouveaux terrains pour attirer de nouvelles familles

Selon Pierre Bossé, environ la moitié de ceux qui ont démontré de l'intérêt pour l'achat de terrains aimeraient y construire une résidence permanente. L'autre moitié souhaiterait plutôt y bâtir un chalet.

Le maire indique que le chemin pour se rendre à ces résidences serait entretenu toute l'année par la Municipalité.

Pierre Bossé estime que si la CPTAQ donne son aval à ce changement de zonage, la mise en vente de ces terrains permettrait d'attirer de nouvelles familles dans la municipalité.

On a la problématique des logements dans notre village. Je vous dirais que, dans le village au complet, si on a deux ou trois maisons à vendre, c'est le max. [...] C'est un beau problème. Ça veut dire qu'il y a des gens qui achètent des maisons, mais on veut créer de la disponibilité, si on veut, explique-t-il.

On va tout faire pour garder les gens qui viennent nous voir.

Pierre Bossé, maire de Lac-des-Aigles

Les personnes intéressées peuvent faire parvenir une lettre d'intérêt mentionnant leur intention d'acquérir un tel terrain s'il était mis en vente avant le 2 décembre à la Municipalité de Lac-des-Aigles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !