•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un bébé meurt, un agent et un homme sont blessés lors d'une intervention policière

Un véhicule de police, derrière un barrage routier, une journée brumeuse.

Un garçon est mort et un policier et un civil ont été blessés lors d'une intervention dans la région de Kawartha Lakes, jeudi.

Photo : Radio-Canada / CBC

Radio-Canada

Un enfant d’un an est mort, un civil et un agent de la Police provinciale de l’Ontario ont été gravement blessés jeudi lors d’une intervention policière à Kawartha Lakes, à environ 150 km au nord-est de Toronto.

L’Unité des enquêtes spéciales de l'Ontario, qui est maintenant chargée de faire la lumière sur cette affaire, a fait le point en fin d’après-midi.

Selon Monica Hudon, porte-parole de l’UES, la police a commencé à enquêter vers 8 h 45, jeudi matin, sur le possible enlèvement d’un jeune enfant par son père.

La police a repéré la camionnette, qui est ensuite entrée en collision avec une autopatrouille de la PPO et un autre véhicule.

Monica Hudon ajoute qu’il y a alors eu une interaction et que trois policiers ont tiré en direction d’un homme de 33 ans, qui a été gravement blessé et transporté à l’hôpital.

La police a trouvé son fils, un bébé d’un an, dans le véhicule. Il avait été blessé par balle; sa mort a été constatée sur place.

Le policier blessé lors de l'intervention se trouvait à l'extérieur de l'autopatrouille de la PPO et a été transporté à l’hôpital. Le commissaire de la PPO, Thomas Carrique, a déclaré sur Twitter que l'homme était dans un état stable. Il assurait qu'il n’y a pas de menace pour la sécurité du public.

Dans un communiqué publié plus tôt jeudi, la Police provinciale de l’Ontario disait avoir répondu à un appel pour une dispute familiale impliquant une arme à feu, dans la municipalité de Trent Lakes.

L'UES, sorte de chien de garde de la police, enquête lorsque des civils sont tués ou gravement blessés lors d'une intervention policière ou encore lorsqu'un agent fait l'objet d'allégations d'agression sexuelle.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !