•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Imposer le masque en région rurale ne donnerait pas de résultats, selon Jason Kenney

Jason Kenney en conférence de presse.

Mardi, la province a annoncé une série de nouvelles restrictions pour tenter de ralentir le rythme de la propagation du nouveau coronavirus.

Photo : Radio-Canada

Le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, croit que le fait d’imposer le port du masque à l’intérieur dans les régions rurales pousserait beaucoup de ses concitoyens à refuser de le porter.

Mercredi soir, lors d’une discussion en Facebook Live avec les internautes, Jason Kenney a répondu aux préoccupations de ceux qui se demandent pourquoi, parmi les nouvelles restrictions annoncées mardi, il ne figure pas l’imposition du port du masque à l’intérieur partout en Alberta.

Un député d’une région rurale me disait récemment qu’il voit de plus en plus de gens porter le masque à l’épicerie. Le pourcentage a augmenté et dépasse même les 50 %. Il m’a aussi dit que, si le gouvernement les forçait à le porter, ils l’enlèveraient immédiatement, explique Jason Kenney

Il faut être réaliste, ce n’est pas très productif de transformer des milliers de personnes en hors-la-loi parce qu’ils ne veulent pas porter de masque dans leur ferme, ajoute-t-il.

Mardi, la province a annoncé une série de nouvelles restrictions pour tenter de ralentir le rythme de la propagation du nouveau coronavirus. Parmi elles, l’imposition du port du masque dans les régions de Calgary et d’Edmonton. Mais les deux villes avaient déjà adopté des règlements obligeant le port du masque dans les lieux publics intérieurs.

Selon le porte-parole de l’opposition néo-démocrate en matière de santé, David Shepherd, les propos du premier ministre sont troublants. Qu’est-ce que le premier ministre va proposer ensuite, qu’on enlève les limites de vitesse parce que des automobilistes au pied pesant pourraient les dépasser?, demande M. Shepherd.

Il accuse également Jason Kenney de faire fi de la science et des recommandations des experts de la santé publique.

Carte montrant les cas de coronavirus par pays

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !