•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Augmentation du nombre de demandes pour entrer à l’Î.-P.-É

Un camion sur le pont s'apprête à passer sous l'affichage numérique d'un message rappelant l'état d'urgence.

L'Île-du-Prince-Édouard a annoncé son retrait de la bulle atlantique, lundi.

Photo : Getty Images / shaunl

Radio-Canada

Le ministère de la Justice et de la Sécurité publique de l’Île-du-Prince-Édouard a observé une augmentation significative du nombre de personnes demandant une autorisation pour entrer à l’île depuis lundi.

Après l’annonce de la sortie d’île de la bulle atlantique, le gouvernement a reçu cinq fois plus de demandes que lors de la semaine précédente.

Le gouvernement provincial a reçu, jusqu'à maintenant, 520 demandes de séjour pour la période des fêtes, selon la Santé publique.

Le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Bloyce Thompson, a déclaré que la province s’attendait à une hausse du nombre de candidatures à la suite de l'annonce.

Bloyce Thompson, ministre de l’Agriculture de l’Île-du-Prince-Édouard

Bloyce Thompson, ministre de l’Agriculture de l’Île-du-Prince-Édouard, reconnaît que le temps d'attente a augmenté de manière significative en raison de la fermeture de la bulle de l'Atlantique.

Photo :  CBC / Al MacCormick

M. Thompson demande aux personnes ayant déposé une demande de patienter. Selon lui, le retard dans le traitement des dossiers devrait être rattrapé avant la fin de la semaine.

Nous traitons des dossiers depuis près de huit mois, et chaque nouvelle annonce entraîne un afflux de demandes de renseignements et de candidatures.

Bloyce Thompson, ministre de la Justice et de la Sécurité publique de l’Île-du-Prince-Édouard

Six nouveaux employés ont été engagés, cette semaine, pour traiter les dossiers en retard, selon le ministère.

Avant la sortie de l’île de la bulle atlantique, le temps de traitement d’une demande de séjour était d’environ 72 heures.  Nous reviendrons très bientôt à la normale, a déclaré M. Thompson.

Depuis mardi, toute personne qui doit se rendre à l’Île-du-Prince-Édouard, y compris les résidents de l'Atlantique, doit désormais demander une autorisation de voyage au préalable pour entrer dans la province.

Les résidents de l’île n’ont pas besoin de cette autorisation. En cas d’un voyage à l’extérieur de la province, les Insulaires doivent s’isoler pendant 14 jours à leur retour, selon la Santé publique.

Avec des renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !