•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un hommage national à venir pour Marc-André Bédard

Marc-André Bédard.

Marc-André Bédard

Photo : Radio-Canada

Les éloges à l’endroit de l’ex-politicien Marc-André Bédard continuent de s’accumuler. Jeudi, tous les élus de l’Assemblée nationale ont tenu une minute de silence en l’honneur du disparu.

L’ancien ministre de la Justice du Québec est décédé mercredi à la suite de complications liées à la COVID-19. Le militant indépendantiste était hospitalisé à l’hôpital de Chicoutimi.

Les élus debout à l'Assemblée nationale pour une minute de silence.

Les parlementaires ont tenu une minute de silence pour Marc-André Bédard.

Photo : Radio-Canada

Les élus ont aussi adopté une motion présentée par le député du Parti québécois dans Jonquière, Sylvain Gaudreault, pour saluer l'immense contribution de Marc-André Bédard aux progrès et rayonnement du Québec.

La motion souligne entre autres ses efforts qui ont mené aux réformes du droit de la famille, du Code civil et de la Charte des droits et libertés de la personne.

Sylvain Gaudreault a aussi livré un témoignage personnel sur cet homme qu’il qualifie d’audacieux.

Marc-André Bédard laisse un héritage considérable, nous devons trouver un moyen de le célébrer.

Sylvain Gaudreault debout à l'Assemblée nationale.

Le député Sylvain Gaudreault a rendu hommage à Marc-André Bédard à l'Assemblée nationale.

Photo : Radio-Canada

Des représentants des autres partis à l’Assemblée nationale ont aussi pris la parole pour honorer sa mémoire.

Hommage national

Le premier ministre François Legault confirme par ailleurs que Marc-André Bédard aura droit à un hommage national lorsque les conditions sanitaires le permettront. Un registre destiné aux condoléances sera aussi mis en ligne pour que les Québécois puissent transmettre leurs condoléances aux proches de M. Bédard.

Le drapeau du Québec sera mis en berne sur la tour centrale de l’hôtel du Parlement et sur l’édifice du ministère de la Justice.

Funérailles privées

Des funérailles privées auront lieu le 12 décembre à 14 h à la cathédrale de Chicoutimi pour rendre un dernier hommage à Marc-André Bédard.

L'évêque du diocèse de Chicoutimi, Mgr René Guay, présidera la cérémonie qui sera diffusée pour les gens qui veulent la suivre à distance. Il précise que Marc-André Bédard était aussi un ami personnel, en plus d'être le président de la Fondation de la cathédrale de Chicoutimi.

La Ville de Saguenay a mis ses drapeaux en berne en hommage à celui qui a représenté la circonscription de Chicoutimi à l’Assemblée nationale de 1973 à 1985.

La mairesse Josée Néron réfléchit aussi à la façon d'honorer la mémoire de Marc-André Bédard en nommant une rue ou un édifice public à son nom. Elle compte créer un comité de réflexion sur le sujet, mais en discutera d'abord avec la famille Bédard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !