•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réduction des tarifs douaniers sur le bois : un premier pas dans la bonne direction

Quelques travailleurs forestiers en forêt l'hiver.

Depuis 2017, les compagnies forestières de la Saskatchewan ont déboursé plus de 50 millions $ en frais de douane aux États-Unis (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le gouvernement de la Saskatchewan accueille favorablement la décision des États-Unis de revoir à la baisse les tarifs douaniers imposés sur le bois d'œuvre canadien.

La décision du département du Commerce américain, annoncée mardi, sera rétroactive à partir de 2017. Elle fera passer les frais de douane de 20 % à 9 %.

Les tarifs douaniers américains sur le bois d’œuvre canadien continuent à être injustes et injustifiés, affirme, dans un communiqué de presse, Jeremy Harrison, ministre provincial du Commerce et du Développement des exportations. Ces réductions sont toutefois un pas dans la bonne direction.

Depuis 2017, les compagnies forestières de la Saskatchewan ont payé plus de 50 millions $ en frais de douane en exportant aux États-Unis.

Plusieurs milliers d'emplois en jeu

Le gouvernement saskatchewanais rappelle que ce secteur industriel jouera un rôle important dans la reprise économique provinciale après la pandémie.

Cette industrie emploie notamment plusieurs milliers de travailleurs autochtones et de résidents du nord de la province. Elle embauche directement et indirectement 7800 personnes.

En 2019, les ventes de produits forestiers saskatchewanais s’élevaient à 946 millions $.

Le Canada fournit environ 30 % de la demande américaine en bois d’œuvre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !