•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le copropriétaire du Centre de santé d’Alma se dit seul responsable de l’ouverture du gym

Le Centre de santé d'Alma.

Le Centre de santé d'Alma est situé sur le boulevard Dequen.

Photo : Radio-Canada / Flavie Villeneuve

Le principal actionnaire du Centre de santé d’Alma, Stéphane Bouchard, se porte à la défense de sa sœur et partenaire d’affaires Annie, capitaine à la Sûreté du Québec, à la suite de la controverse entourant le non-respect des règles sanitaires dans l’établissement.

Stéphane Bouchard reconnaît avoir contrevenu aux règles en vigueur en zone rouge en ouvrant son gym, malgré les mises en garde de sa sœur. Dans un bref communiqué transmis aux médias, il affirme être le seul responsable de ses actes et se dit désolé pour les inconvénients causés à sa famille.

J’assume l’entière responsabilité de ces décisions que j’ai prises, seul.

Stéphane Bouchard

Annie Bouchard est l’adjointe du directeur du district nord de la Sûreté du Québec (SQ) pour les régions du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de l'Abitibi-Témiscamingue et de la Côte-Nord.

Elle possède 10 % des parts du Centre de santé d'Alma et n'est aucunement impliquée dans sa gestion, selon son frère Stéphane.

Lors d’une visite des policiers de la SQ la semaine dernière, cinq clients de l’endroit ont reçu des amendes de 1546 $. Le propriétaire des lieux avait au préalable reçu un avertissement de la part des autorités.

L’affaire a même rebondi à Québec mardi. Les partis d’opposition ont interpellé le gouvernement sur le dossier à l’Assemblée nationale, alors que le premier ministre François Legault a affirmé en conférence de presse que le cas de la capitaine de la SQ était examiné.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !