•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marc-André Bédard aura droit à un hommage national

Marc-André Bédard.

Marc-André Bédard a été ministre de la Justice du gouvernement de René Lévesque ainsi que vice-premier ministre.

Photo : Radio-Canada / Romy Boutin St-Pierre

Radio-Canada

Dès que la situation sanitaire le permettra, un « hommage national » sera organisé pour honorer la mémoire de l'ancien ministre de la Justice Marc-André Bédard, qui a succombé à la COVID-19.

Le premier ministre François Legault en a fait l'annonce jeudi, après la période de questions à l'Assemblée nationale.

Au jour choisi, le drapeau du Québec sera donc mis en berne à la tour centrale du parlement ainsi qu'au ministère de la Justice. Un registre des condoléances sera aussi mis en ligne, a indiqué M. Legault.

Dans une motion élaborée par les chefs de partis, et présentée par le député du Parti québécois Sylvain Gaudreault, les élus se sont entendus pour saluer l'engagement de M. Bédard.

Au nombre des valeurs que chérissait le ministre Bédard, on compte le développement de sa région, la justice, la loyauté, l'humilité et le sens de la famille, a énuméré le député de Jonquière. Mais en toile de fond, le ciment de son action [c'était] sa conviction profonde, sincère, immuable quant à la pleine liberté du Québec, a-t-il ajouté.

Le Saguenay–Lac-Saint-Jean vient de perdre un géant.

Sylvain Gaudreault, député de Jonquière pour le Parti québécois

Le premier ministre Legault a par la suite offert ses condoléances aux quatre fils de M. Bédard.

Même s’il était pragmatique [le ministre Bédard] était quand même amoureux de la justice, ouvert au changement, a-t-il souligné.

Chaque fois que je l’ai rencontré, il me traitait comme un ami. Il faisait ça avec tout le monde. C’était un homme d’une gentillesse extraordinaire, s'est-il remémoré.

Tandis que la cheffe de l'opposition officielle Dominique Anglade a salué l'engagement de toute une vie, le coeur immense et la passion de ce député pour sa région, la députée solidaire Christine Labrie a pour sa part souligné le legs de M. Bédard, en le remerciant pour son écoute envers les femmes et la communauté LGBT.

Après quoi, une minute de silence a été observée dans le Salon bleu.

Député de Chicoutimi de 1973 à 1985, M. Bédard a été ministre de la Justice du gouvernement de René Lévesque ainsi que vice-premier ministre.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !