•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : 5 cas s'ajoutent au bilan de l'Abitibi-Témiscamingue

Une affiche indiquant les règles de distanciation physique

Une affiche dans le couloir rappelant l'importance de la distanciation physique

Photo : Radio-Canada / Thalia D'aragon-Giguère

Radio-Canada

La région compte 5 nouveaux cas selon le bilan du gouvernement du Québec.

Le nombre de cas actifs en Abitibi-Témiscamingue est de 8, dont 7 se trouvent dans la MRC Vallée-de-l'Or.

La santé publique constate un certain relâchement dans la diminution des contacts sociaux. Il a été noté que 3 des cas des derniers jours ont été détectés chez des personnes qui étaient allées à l'extérieur de l'Abitibi-Témiscamingue, mais les 5 autres sont des contacts étroits.

Plusieurs personnes sont aussi en isolement préventif, d'autres cas pourraient donc s'ajouter dans les prochains jours selon Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil en santé publique.

Certains de ces individus n'ont pas passé le test dans un délai très court. Ça fait en sorte qu'ils ont rencontré plusieurs personnes pendant cette période ce qui fait en sorte qu'on a un nombre important de contacts, dit-elle.

Appel au respect des consignes

La présidente-directrice générale du CISSS-AT a aussi exhorté les gens de l'Abitibi-Témiscamingue à respecter les consignes sanitaires.

Elle a réitéré le fait que le système de santé de la région est fragile. Même si aucune personne ayant la COVID-19 n'est présentement hospitalisée, Caroline Roy a précisé que la situation peut rapidement dégénérer.

Les gens qui sont dans la période de contagiosité qui sont sans symptôme, ne le savent pas. Ils sont bien intentionnés, mais si cette même personne-là fait différents petits rassemblements pendant quelques jours auprès d'un potentiel de peut-être 30 ou 40 personnes, bien on a potentiellement toutes ces personnes-là qui sont infectées qui elles-mêmes vont pouvoir le propager. C'est réellement important de respecter les mesures dans la période actuelle, surtout avec le fait qu'on veut pouvoir vivre un Noël, différent, mais un Noël avec nos familles proches, soutient-elle.

Une affiche près de l'entrée de l'hôpital de Val-d'Or indique où se trouve la clinique de dépistage.

Une clinique a été aménagée à l'hôpital de Val-d'Or.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

La clinique de dépistage sans rendez-vous de Val-d'Or était ouverte plus longtemps mercredi pour permettre à la population de s'y rendre. Elle sera ouverte de 14 heures à 18 heures ce jeudi et vendredi.

Mercredi, la région comptait également de nouveaux cas. Selon bilan communiqué hier, la région enregistrait 2 nouveaux cas dans la MRC de la Vallée-de-l’Or et un nouveau cas en Abitibi-Ouest.

Sur sa page Facebook, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS-AT) indiquait que 2 cas sont associés à des voyages, alors que le 3e est un contact étroit avec l’un des 2 cas .

La MRC d’Abitibi-Ouest partage également aujourd’hui des recommandations de la santé publique rappelant ainsi l’interdiction de tenir les traditionnelles activités de bureau entre collègues et le risque de transmission qui pourrait augmenter avec le retour des étudiants et de travailleurs en Abitibi-Témiscamingue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !