•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Malgré 1464 nouveaux cas de COVID-19, Québec maintient son plan pour les Fêtes

« On aura une décision à prendre » d’ici Noël, a cependant prévenu François Legault.

François Legault, le ministre de la Santé, Christian Dubé, et le Dr Horacio Arruda, directeur national de la santé publique du Québec, s'adressent aux journalistes.

Le premier ministre du Québec, François Legault a rappelé aux Québécois les règles du contrat moral qu'il leur a proposé jeudi dernier sur les rassemblements familiaux aux Fêtes.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Le premier ministre François Legault a laissé entendre jeudi qu'une détérioration éventuelle de la situation dans les prochains jours pourrait le conduire à resserrer les mesures annoncées pour le temps des Fêtes.

En point de presse, M. Legault est à nouveau revenu sur son contrat moral proposé aux Québécois, insistant sur l'importance de respecter le nombre de rassemblements permis, c'est-à-dire deux, et de s'isoler le plus possible durant la semaine qui précède Noël pour éviter les éclosions.

Pressé de questions par les journalistes sur les risques que représente une telle permission accordée aux Québécois alors que la situation pandémique demeure des plus fragiles, le premier ministre a répondu qu'il maintenait jusqu'à nouvel ordre les termes proposés, laissant entendre qu’il pourrait les modifier au besoin.

Lorsqu’on a lancé le contrat moral, on a dit qu’on va s’assurer que la situation est relativement sous contrôle d’ici Noël. On suit ça de jour en jour […] On aura une décision à prendre. Pour l’instant, on continue avec le plan.

François Legault, premier ministre du Québec

Conscient des difficultés que pose le fait de devoir s'isoler une semaine avant les Fêtes pour de nombreux Québécois qui devront travailler jusqu'à la veille de Noël ou pendant les Fêtes, le premier ministre a expliqué qu'il revient à chacun de se demander s'il est sécuritaire de voir ses proches dans les circonstances.

Gérer l'affluence dans les commerces

Pour ce qui est des journées de grande affluence dans les magasins (notamment la veille ainsi qu'au lendemain de Noël, où des milliers de gens s'entassent dans les magasins et centres commerciaux pour profiter des soldes), le gouvernement prévoit prendre les mesures appropriées pour imposer le respect des règles de distanciation.

On est en train actuellement de regarder avec les centres d’achat et les magasins comment s’assurer que le deux mètres soit toujours respecté, incluant pour le Boxing Day, a expliqué François Legault.

On va peut-être ajouter des mesures pour s’assurer qu’il y a une capacité maximale de personnes dans les magasins et qu’il y ait des policiers qui s’assurent que ces directives soient suivies.

François Legault, premier ministre du Québec

La campagne de vaccination se prépare

Au sujet de l'arrivée prochaine de vaccins contre la COVID-19, François Legault a annoncé que la campagne d'inoculation serait orchestrée au Québec par le sous-ministre adjoint de la Santé, Jérôme Gagnon.

Ce dernier sera assisté du Dr Richard Massé, ancien directeur de la santé publique du Québec et spécialiste en santé communautaire.

L'objectif du ministre [de la Santé] c'est d'être prêt dès le début janvier, a réitéré François Legault, assurant que le Québec possède l'expérience et les ressources pour mener à bien la campagne de vaccination.

Le premier ministre Legault a aussi indiqué qu'il doit s'entretenir jeudi soir avec son homologue fédéral, Justin Trudeau, pour savoir quand les premières doses seront livrées au Québec et surtout combien la province en recevra chaque semaine par la suite.

1464 nouveaux cas et 32 décès de plus

Un nouveau bilan provincial fait état de 1464 nouveaux cas d'infection au cours des dernières 24 heures, ce qui porte à 136 894 le nombre total de cas de COVID-19 au Québec depuis le début de la pandémie.

Ce bilan marque un nombre record de nouveaux cas d'infection déclarés en une journée au Québec.

Le dernier pic remontait au 14 novembre dernier, quand les autorités ont fait état de1448 infections en 24 heures. Ce chiffre ne tient pas compte des 2209 cas rapportés le 3 mai dernier lors d'une correction des statistiques de la santé publique du Québec.

Trente-deux nouveaux décès ont été déclarés, dont 8 sont survenus dans les dernières 24 heures, 19 entre le 19 et le 24 novembre et 5 avant le 19 novembre. Le bilan total des personnes emportées par la COVID-19 dans la province s'établit maintenant à 6947.

Le nombre d'hospitalisations a quant à lui augmenté de 20 par rapport à la veille, pour un total de 675. De ce nombre, 90 personnes sont traitées aux soins intensifs, soit 3 de moins que la veille.

Les efforts de dépistage se poursuivent pendant ce temps dans toute la province; 33 023 tests ont été effectués le 24 novembre. Cela porte à 3 783 890 le nombre total des prélèvements effectués au Québec depuis le début de la pandémie.

La région où la contagion est la plus problématique est toujours le Saguenay–Lac-Saint-Jean avec 412,8 cas actifs par tranche de 100 000 habitants, suivie de Lanaudière avec 239,8 cas actifs pour 100 000 habitants.

Viennent ensuite la Capitale-Nationale avec 150 cas pour 100 000 habitants et la Mauricie–Centre-du-Québec avec 139,8 cas actifs pour 100 000 habitants.

La situation à Montréal est relativement stable avec un taux de 130 cas actifs pour 100 000 habitants.


Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !