•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le budget de la sécurité incendie réduit de 250 000 $ dans la Mitis

Une personne s'apprête à appuyer sur le bouton d'un détecteur de fumée au plafond.

La MRC veut décentraliser la sécurité incendie.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le budget 2021 de la MRC de La Mitis prévoit une diminution de près de 252 000 dollars des dépenses en sécurité incendie par rapport à l'exercice financier précédent.

La décision a été officialisée par conseil des maires de La Mitis qui adoptait mercredi soir, à Sainte-Angèle-de-Mérici, le budget de la MRC pour l'année à venir.

La diminution du budget de sécurité incendie, qui passe de 342 000 $ à environ 90 000 $, s'explique notamment par l'abolition de deux des trois postes en prévention incendie.

Les participants au conseil des maires sont assis à bonne distance les uns des autres dans une grande salle communautaire.

Le budget 2021 de la MRC de la Mitis a été adopté au conseil des maires de mercredi soir.

Photo : Radio-Canada / Marie-Christine Rioux

Cette décision s'inscrit dans la démarche d'optimisation des services incendies entamée par la MRC, selon le préfet Bruno Paradis.

Un expert indépendant planche présentement sur une étude à cet effet et dont le rapport final ne sera déposé que le 9 décembre.

Selon Bruno Paradis, les résultats préliminaires de cette étude indiquent clairement qu'une telle rationalisation du personnel est nécessaire.

C'est le budget annuel, on n'avait pas le choix. C'était ce soir que ça se faisait ou sinon ça [allait être reporté] à l'année prochaine. Donc, il fallait prendre une décision là-dessus, tranche le préfet.

Bruno Paradis répond aux questions d'un journaliste dans une salle de congrès.

Le préfet de la MRC de La Mitis, Bruno Paradis (archives)

Photo : Radio-Canada

Cette recommandation-là était béton. [L’expert indépendant], ce qu'il nous disait c'est : "vous payez beaucoup trop cher pour ce qui est de la prévention et du soutien technique". [...] Donc, il fallait passer à l'abolition de ces postes-là, conclut M. Paradis.

Selon le budget adopté mercredi, une ressource à temps plein à la MRC sera maintenue pour assurer une transition entre la gestion de la sécurité incendie par la MRC et sa décentralisation vers les municipalités.

Décision prématurée selon un syndicat

Le conseiller syndical du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), Yanick Proulx, était présent à la séance du conseil de maire. Il a affirmé pendant la période des questions qu'il est, selon lui, prématuré de retirer une partie du budget normalement alloué à la prévention incendie avant que l'avenir des services incendies de la MRC ne soit fixé.

Yanick Proulx assis, en conférence de presse.

Yanick Proulx du Syndicat canadien de la fonction publique

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

La prudence guiderait le fait qu'on ne prenne pas de chance et qu'on reconduise l'entièreté des budgets pour au moins 2021, le temps que la régie se concrétise. C'est ce qu'on demande et c'est ce qu'on pense qui serait la décision la plus responsable dans les circonstances sans prêter de mauvaises intentions à personne, mais par prudence, avance M. Proulx.

L'étude de l'expert indépendant propose également un regroupement des services incendie de la MRC.

Ce regroupement pourrait notamment se faire par la création d'une régie intermunicipale, mais d'autres options devraient aussi être présentées aux maires.

Avec les informations de Marie-Christine Rioux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !