•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Si c’était Noël tous les jours, je serais la plus heureuse au monde ! »

Une femme pose dans un manteau rouge.

La chanteuse Céleste Lévis adore Noël depuis sa tendre enfance, une passion transmise par sa mère Monique.

Photo : Philippe Larrivière

La Franco-Ontarienne Céleste Lévis lancera un album du temps des fêtes ce vendredi 27 novembre. L’auteure-compositrice-interprète de Timmins a profité du confinement pour enregistrer des chansons originales.

Il a beau faire froid dehors, Céleste Lévis nous garde bien au chaud avec sa voix riche, feutrée qui enveloppe tout ce qu’elle chante.

Je pense que les gens ont besoin de quelque chose de personnel [...] offrir de nouvelles chansons et des reprises, ça nous rapproche. Je sais que [ce projet] m’a rapproché beaucoup de ma famille quand je ne pouvais pas aller les visiter.

Une citation de :Céleste Lévis

Les gens de Timmins ne seront pas surpris de voir Céleste s’approprier Noël de la sorte, alors que même au sommet de sa gloire elle revenait chanter Minuit chrétien à l’église Saint-Dominique.

L’an dernier, Céleste et son fiancé Marc-Antoine Joly, ont même offert du mentorat à des jeunes d’une école de la région et ensemble ils ont chanté le Minuit chrétien devant une église bondée, le 24 décembre au soir.

La jeune femme de 25 ans se rappelle encore la première fois qu’elle a chanté des chansons de Noël à l’épicerie de ses parents qui ont pris leur retraite, en août dernier, après 30 années de service.

Céleste Lévis et trois des ses amies.

Au secondaire, Céleste à organisé un spectacle de Noël avec trois amies (archives).

Photo : Avec la permission de Céleste Lévis

Mon père avait un Foodland à Timmins, moi, je regroupais des amis et on chantait a capella dans l’entrée du magasin. Il faisait super froid, des moins 35 degrés. Ça fait longtemps que je chante ces chansons-là et j’avais envie d’en écrire.

Au coeur de la COVID-19, elle s'est isolée avec son fiancé au chalet de ses parents pour faire danser les mots sur le papier. Elle raconte dans un entretien téléphonique qu’elle a eu assez de facilité à écrire à propos du temps des fêtes.

Il y a des mots qui s’accordent avec Noël qu’on n’utilise pas dans d’autres chansons, on dirait que j’avais des idées, des thèmes que je voulais aborder.

Une citation de :Céleste Lévis
La pochette de l'album Noël tout autour.

La pochette de son album de Noël, le troisième album studio de Céleste.

Photo : Joly Records

Son deuxième album s’intitulait Donne-moi le temps, et du temps, elle en a eu depuis mars.

Au départ, la Franco-Ontarienne ne pensait pas écrire autant de compositions originales, un luxe qu'elle a eu avec l’annulation de ses spectacles. Céleste a aussi eu beaucoup plus de temps en studio puisqu'elle a enregistré chez Joly Records, le studio de son fiancé et de son beau-frère.

Je crois que c’est les meilleures voix que j’ai faites depuis le début de ma carrière, dit-elle bien humblement. Le temps qu’on a eu qui n’était pas nécessairement prévu, ça nous a permis d’essayer des choses, de réessayer différentes mélodies.

Le disque bilingue trouve un bel équilibre entre les classiques de Noël, du chant sacré et des chansons originales. Les textes s’inspirent de tous les bouleversements des derniers mois avec des textes remplis d’espoir et de mélancolie.

Céleste Lévis présentera le fruit de ce travail à Timmins, le 5 décembre prochain, dans un spectacle présenté par le Centre Culturel La Ronde. Ce sera le premier évènement dans le cadre de lacollecte de fonds pour la construction du nouveau centre culturel.

Avec les informations de Kevin Sweet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !