•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ski : fort engouement pour les abonnements de saison

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Un skieur dévale les pentes du Mont Sutton suite a la tempête du 14 mars. Il est tombé 106 cm de neige, c'est un record!

Le mont Sutton a annoncé mardi la suspension des ventes.

Photo : Radio-Canada / Jocelyne Trudeau

Radio-Canada

La saison de ski n’est pas encore commencée, mais déjà, les stations de la région constatent l’engouement pour le sport cette année. Dans certains centres de ski, les passes de saisons se sont toutes envolées. En cette année de pandémie, Il faudra être bien préparé pour espérer avoir une place dans la remontée mécanique.

Cet été, on a connu un engouement pour le plein air, le vélo de route, le vélo de montagne et la randonnée pédestre. On sent que ce sera le même engouement. Les gens veulent être dehors, souligne Jean-Michel Ryan, président-directeur général du Mont Sutton.

Un engouement qui se reflète dans l'achat des passes de saison. Le mont Sutton a annoncé mardi la suspension des ventes. Il ne reste que certaines catégories d’abonnements.

Même situation chez Bromont Montagne d'expériences. Il reste uniquement nos passes de soir en vente à l'heure actuelle, explique Marc-André Meunier, directeur marketing. C’est spécial d’arrêter de vendre, mais faut mettre notre chapeau responsabilité sociale.

Réduire le nombre d’abonnements en raison de la COVID-19

Bromont Montagne d’expériences a mis sur le marché 20 % moins d’abonnements qu’à la normale. Les abonnés seront priorisés et une quantité limitée de billets journaliers seront mis en vente cet hiver.

Dans ce contexte bien particulier, la randonnée alpine risque aussi d'avoir la cote. Les détaillants d'équipements le constatent plus que jamais. On voyait une mode qui s’en venait, mais cette année, on peut parler d’une explosion de plus de 300 %, souligne Anthony Lepage, gérant à la Boutique Expérience Sutton.

Ce sport peut être une solution de rechange au ski en station. Si on a pas de remonte-pente, on est quand même capable de monter la montagne très facilement. On parle d’une peau de phoque qui vient s’installer en dessous des skis, avec un mouvement de ski de fond pour être capable de relever la montagne, explique M. Lepage.

Beaucoup d’éléments entourant la prochaine saison restent inconnus, mais l’industrie n’a qu’un seul souhait. Il faut absolument se souhaiter de tomber en zone orange, que ce soit pour la station, mais aussi pour les Québécois, pour profiter de l’hiver, mentionne Jean-Michel Ryan.

Avec les informations de Marie-Hélène Rousseau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !